Le président de la Société de la Vallée de l'aluminium Arthur Gobeil a présenté le rapport du Grooupe de travail Aluminium dans le cadre du suivit du Sommet économique régional. Il était accompagné du député de Dubuc et responsable du suivi de l'événement, Serge Simard.

Aluminium: le crédit d'impôt refait surface

Le Groupe de travail aluminium formé au lendemain du dernier Sommet économique régional recommande la création de synergies entre les organismes liés à la transformation de l'aluminium dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
La nouvelle est de taille et le président de la Société de la Vallée de l'aluminium n'a pas caché que la seule rédaction de cette recommandation avait pris un après-midi. «Sa réalisation pourrait prendre quelques années. C'est très fragile», a ajouté Arthur Gobeil dans le cadre de la conférence de presse sur le dévoilement du rapport réalisé par les 10 membres du Groupe de travail aluminium.
«D'habitude, on donne des recommandations aux autres, mais cette fois, nous nous faisons une recommandation. Ce sont les entrepreneurs qui le demandent. Il faut être plus performant», ajoute le président. Il n'a toutefois pas utilisé la formule du «guichet unique» pour tout ce qui concerne l'aluminium dans la région et les énergies seront consacrées à réaliser des progrès avec la technique des petits pas.
Les différents acteurs de l'industrie vont devoir reprendre le bâton du pèlerin pour convaincre le gouvernement du Québec de créer un nouveau crédit d'impôt pour la masse salariale des entreprises oeuvrant dans les secteurs connexes à l'aluminium ou dans la transformation du métal gris. Le député de Dubuc, Serge Simard, a dû répondre des décisions du gouvernement libéral qui avait mis fin à un programme destiné à la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean par le gouvernement de Bernard Landry. Cette fois, affirme Serge Simard, il s'agit d'une demande pour un crédit d'impôt spécifique au secteur de l'aluminium et non à l'ensemble du secteur manufacturier.