Aluminium et ratification de l’ACÉUM: motion en soutien à l’industrie

L’Assemblée nationale a adopté mercredi à l’unanimité une motion en soutien aux travailleurs et à l’industrie québécoise de l’aluminium dans le cadre de la ratification de l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACÉUM), présentée par Sylvain Gaudreault, député de Jonquière et candidat à la chefferie du Parti québécois.

La motion demande que l’Assemblée nationale « encourage toute démarche qui permettra d’améliorer la protection apportée à l’industrie et aux travailleurs québécois de l’aluminium ».

« Comme député de Jonquière, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, mais aussi pour l’ensemble du Québec, je trouvais ça très important de donner une suite à l’Assemblée nationale du Québec sur l’ACÉUM et sur le fait qu’il y ait un traitement différencié entre l’acier et l’aluminium », a mentionné M. Gaudreault, lors d’un entretien téléphonique avec Le Quotidien.

Le député estime que cette motion appuiera les démarches entamées par le Bloc québécois auprès du gouvernement afin de protéger les emplois reliés à l’industrie. Il dit avoir reçu le soutien, dans cette démarche, des présidents de syndicat des travailleurs des alumineries d’Arvida et d’Alma de Rio Tinto.

Le député dit avoir espoir que la démarche porte ses fruits auprès d’Ottawa. « C’est plus dans la cour du fédéral à ce stade-ci [mais] j’ai bon espoir, parce que c’est quand même un soutien du Québec à l’égard d’une stratégie de négociations forte », a-t-il soutenu.