Le maire d’Alma, Marc Asselin, et le président du comité des arts et de la culture, Frédéric Tremblay, ont participé au dévoilement de l’Unité médialab.

Alma innove avec l’Unité médialab

La ville d’Alma entend démontrer sa philosophie d’innovation en dévoilant le tout premier laboratoire axé sur les technologies numériques au Saguenay-Lac-Saint-Jean. En plus d’offrir divers ateliers dédiés à un public de tous âges, l’Unité médialab facilitera l’apprentissage autonome, l’accès à des équipements de pointe et valorisera les créateurs et artistes numériques.

Un investissement de 300 000 $ provenant à parts égales de la Ville et du ministère de la Culture et des Communications du gouvernement du Québec est à l’origine de cet espace complètement revampé qui est situé au rez-de-chaussée de l’édifice Paul-Tremblay.

L’Unité médialab s’inscrit dans le désir du conseil municipal de développer des projets et services axés sur la technologie numérique. « Alma, souvent, se démarque de l’ensemble des municipalités au Québec par son audace et sa capacité. Elle a les moyens de ses ambitions. On a des capacités économiques qui font en sorte qu’on peut investir dans le futur et c’est un exemple concret », exprime avec fierté le maire d’Alma, Marc Asselin.

« Le rôle d’un conseil de ville, c’est d’innover et de porter l’innovation et de l’appuyer. L’innovation peut provenir de partout. Dans ce cas, l’innovation découle d’idées provenant de l’interne », seconde le président du comité des arts et de la culture d’Alma, Frédéric Tremblay.

L’Unité médialab offre un milieu d’apprentissage autonome. Divers ateliers seront offerts dans les prochains mois.

L’Unité médialab offre un milieu propice à l’apprentissage autonome et à la création. Le nouvel espace convivial est considéré comme un projet en construction qui continuera d’évoluer au cours des prochains mois.

« On offre la possibilité aux citoyens de tous âges d’accéder à des technologies de pointe et d’apprendre à les utiliser. L’environnement favorisera l’apprentissage par le faire soi-même et le partage de connaissances au sein de la communauté d’usagers, en plus de participer au développement de la créativité, de la littératie et des compétences numériques des usagers en présentant une programmation riche, diversifiée et ludique », explique Frédéric Tremblay. Celui-ci rappelle que, selon les experts, 85 % des emplois de 2030 n’existent pas encore.

Trois organismes culturels se retrouvent maintenant sous le même toit. L’Unité médialab est située au rez-de-chaussée de l’édifice Paul-Tremblay.

En plus d’un vaste éventail d’objets et d’instruments dédiés au numérique, il comprend un coin jardin, une cuisine et une salle fermée permettant les discussions et les enregistrements. Le souci du détail du design se retrouve même dans les salles de bain dont les portes arborent des personnages tirés de Star Wars.

Une nouvelle ressource est dédiée au laboratoire d’expérimentation lié aux technologies numériques. La médiatrice en technologies numériques planifiera et animera différents ateliers en plus de soutenir les utilisateurs du nouveau service.

Programmation diversifiée

Dès janvier, divers ateliers seront offerts autant aux jeunes qu’aux adultes. Peinture sur iPad, construction de robot danseur et atelier sécurité Web et contrôle parental font partie des formations offertes au cours des semaines à venir. Dans un futur rapproché, l’Unité médialab accueillera même des groupes scolaires.

Une journée portes ouvertes prévue le samedi 19 janvier permettra de découvrir le nouvel espace qui est à la fois accueillant et créatif. Une visite des locaux, la présentation des services et des stations technos créatives attendent les participants.

L’édifice Paul-Tremblay est maintenant dédié à l’univers culturel. L’Unité médialab s’ajoute à IQ L’Atelier et au Centre Sagamie. Cela s’inscrit dans la stratégie de développement durable d’Alma en assurant « la pérennité du milieu bâti existant et en assurant la mise en valeur et la conservation d’un bâtiment patrimonial du centre-ville ».