Le Quotidien
Le président de l'entreprise Air Saguenay, Jean Tremblay, pense que Gilles Morin aurait pu avoir un malaise cardiaque le 15 juillet dernier lorsque l'avion qu'il pilotait s'est écrasé au Labrador.
Le président de l'entreprise Air Saguenay, Jean Tremblay, pense que Gilles Morin aurait pu avoir un malaise cardiaque le 15 juillet dernier lorsque l'avion qu'il pilotait s'est écrasé au Labrador.

Air Saguenay: le pilote avait déjà fait une crise cardiaque

Marie-Claude Malboeuf
Marie-Claude Malboeuf
La Presse
L’homme qui pilotait l’hydravion d’Air Saguenay disparu au fond d’un lac du Labrador avait déjà subi un infarctus.