Air Canada répond à Québec Solidaire

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Le transporteur aérien Air Canada tient à préciser certains faits relatifs aux allégations de la formation Québec solidaire en lien avec l’appui à la coopérative Treq et la mise en garde au gouvernement du Québec de ne pas supporter les grands transporteurs.

Air Canada rappelle que le prêt de 788 M$ obtenu du gouvernement était rattaché à l’acquisition d’appareils Airbus A-220 et non au maintien des services de transport aérien entre les grands centres et les régions.

Il s’agissait selon Air Canada d’un prêt accordé par Exportation et Développement Canada pour des appareils construits dans la région de Mirabel.

Le service des communications d’Air Canada ajoute que l’entreprise n’a reçu aucun soutien financier spécifique à son industrie de la part des gouvernements.

Autobus

La Fédération des transporteurs par autobus du Québec a également réagi à la sortie de Québec Solidaire. Selon le regroupement, les gouvernements ne subventionnent pas les services d’autobus. Les routes centrales permettent aux transporteurs de supporter les routes secondaires. Ce sont les ventes de billets uniquement qui permettent aux transporteurs de supporter l’ensemble des routes.