Le président de la section Laterrière du SNEAA, Donat Pearson, la coordonnatrice de la Chambrée, Martine Dallaire, et le président du SNEAA, Alain Gagnon.

Aide précieuse à la Chambrée

Deux membres du Syndicat national des employés de l'aluminium d'Arvida (SNEAA), section locale 1937, ont remis dix-sept bons d'achat de 100 $ à la Chambrée, pour que l'organisme puisse les remettre à des personnes qui en ont besoin pendant le temps des Fêtes.
« La Chambrée a des besoins immenses, explique le président du SNEAA, Alain Gagnon. L'aide est extrêmement appréciée, surtout ces temps-ci. Souvent, lorsque les femmes vont à la Chambrée pour se protéger, les enfants suivent également, alors il y a plusieurs personnes qui ont des besoins criants. On a vraiment gratté les fonds de tiroirs pour être capable de remettre ces bons d'achat. »
Selon lui, ce geste permet à la Chambrée de terminer l'année sur une bonne note.
M. Gagnon mentionne que le syndicat est extrêmement fier des deux délégués, Frédéric Couture et Patrick Belisle. Les deux hommes font partie du programme « congé-éducation payé » (CEP), qui permet à des employés et membres du syndicat d'Unifor, auquel est affiliée le SNEAA, d'être libérés par leur employeur pour aller suivre une formation syndicale. Dans le cadre de cette formation, MM. Couture et Belisle se sont spécialisés dans l'aide communautaire et, touchés par le meurtre de Sandra Fortin, qui était une de leur consoeur chez Rio Tinto, ils ont souhaité venir en aide à la Chambrée.
« Il n'y avait pas juste des initiatives pécuniaires dans leur projet, mentionne Alain Gagnon. Plus tôt cette année, ils ont également permis à la Chambrée de construire une salle de remise en forme, nommée en l'honneur de Mme Fortin. Ils ont pu aider à aller chercher des commanditaires également. »
Pour le président du SNEAA, le processus avec la Chambrée devrait se continuer, puisqu'il s'agit d'une cause importante. La Chambrée est un organisme qui vient en aide gratuitement aux femmes et aux enfants victimes d'actes de violence.