La présidente de tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Lily Gilot
La présidente de tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Lily Gilot

Aide fédérale au tourisme: des investissements qui arrivent à point

« Une nouvelle qui vient à point », a lancé la présidente de tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Lily Gilot, alors que la ministre fédérale du développement économique, Mélanie Joly, annonçait un investissement de 30 M$ pour l’industrie du tourisme québécois en début d’après-midi, mardi.

Mme Gilot est particulièrement heureuse de constater que de ce 30 M$, 7 M$ seront remis en aide directe aux entreprises afin de les aider à adapter leurs infrastructures aux nouvelles normes entourant la COVID-19. Ce montant non remboursable viendra en soutien aux grandes entreprises, mais également aux plus petites, lesquelles vivent des difficultés notables en raison de la pandémie. 

« Dans les régions, ce sont des petites et même très petites entreprises. Je pense notamment à l’industrie agroalimentaire souvent soutenue par deux parents et deux enfants. Ce sont de minuscules organisations qui doivent s’adapter et qui veulent pouvoir ouvrir aussi. Pour eux, le seul revenu possible, c’est de faire vivre l’expérience à la ferme, donc ils ont vraiment des défis énormes au niveau financier. Le fait d’avoir de l’aide pour entre autres s’adapter aux normes sanitaires, ça va vraiment être salutaire », a-t-elle expliqué.

Mme Gilot est consciente que la saison touristique 2020 sera bien différente des autres, mais elle est tout de même optimiste, car cet aide arrive au bon moment. « Ça va faire du bien, car plus le temps avance, plus il y a de gens qui pensent à fermer. Vraiment, on arrive dans un bout, vers la Saint-Jean-Baptiste où la saison touristique démarre, où on sent une effervescence, une inquiétude, mais une effervescence », a-t-elle ajouté.

Difficile pour l’instant d’évaluer si l’aide sera suffisante pour permettre aux entreprises touristiques de vivre et même de survivre, car cela dépendra de la réponse des touristes et des voyageurs en 2020. Selon Mme Gilot, la question est de savoir si les gens seront au rendez-vous et prêts, malgré les mesures de distanciation et les règles qui seront imposées. 

« On espère vraiment que tous les incitatifs annoncés par le gouvernement provincial précédemment, par rapport notamment au Passeport Attrait, feront en sorte que les gens qui prennent des vacances se disent : “pourquoi faire seulement un attrait quand je peux en visiter quatre et me donner en plus 40 % de rabais”. » Selon elle, c’est en mettant en place ce type d’action qu’on sera en mesure de minimiser les pertes dans l’industrie.

Rappelons que, dimanche dernier, la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, annonçait trois programmes afin d’inciter les gens à découvrir le Québec, soit Explore Québec sur la route, la carte de la SEPAQ et Passeport Attrait, qui permet d’économiser 20 % à l’achat d’un passeport de 2 attraits, 30 % pour 3 attraits et 40 % pour la visite de 4 attraits touristiques.