Le Quotidien
« Refuser l’entrée à quelqu’un pour ses convictions politiques, non. Refuser un événement organisé dans notre dos sans notre accord, oui », voilà ce qu’on peut lire sur la page Facebook de la Microbrasserie l’Hopera.
« Refuser l’entrée à quelqu’un pour ses convictions politiques, non. Refuser un événement organisé dans notre dos sans notre accord, oui », voilà ce qu’on peut lire sur la page Facebook de la Microbrasserie l’Hopera.

Affaire Éric Duhaime: l’Hopera remet les pendules à l’heure après une pluie d’insultes

Solveig Beaupuy
Le Quotidien
Après l’esclandre provoqué par le refus de certains restaurateurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean à recevoir un rassemblement du Parti conservateur du Québec (PCQ) et son chef, Éric Duhaime, la Microbrasserie Hopera a avoué, sur sa page Facebook, essuyer une vague massive de salissage et de messages haineux.