Les ambulanciers ont estimé la vitesse du véhicule à environ 50 km/h. La victime, qui était habillée en noir, a subi un traumatisme crânien et à la jambe droite.

Adolescente happée sur la rue Panet

Une adolescente de 17 ans repose dans un état critique après avoir été happée par une automobile, hier, vers 21 h 30, en traversant la rue Panet en direction du Pavillon Lionel-Gaudreau du Cégep de Jonquière, près d'un lampadaire défectueux.
L'accident s'est produit devant le 3771, à une centaine de mètres d'une traverse piétonnière sur laquelle est installé un brigadier statique en été.
Les ambulanciers ont estimé la vitesse du véhicule à environ 50 km/h. La victime, qui était habillée en noir, a subi un traumatisme crânien et à la jambe droite.
«Elle était inconsciente au moment de notre arrivée, et n'a pas repris conscience lors de son transport à l'hôpital», rapporte Éric Fortin, superviseur pour la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec. L'adolescente ne portait pas de pièce d'identité sur elle, mais a pu être identifiée à l'hôpital.
Lampadaire défectueux
L'impact est survenu à quelques mètres de la résidence de Rachelle Boudreault. «Le lampadaire est défectueux, il s'allume par intermittence, explique-t-elle. Je n'ai pas vu l'accident, mais ce soir [hier], il est éteint, et on ne voit rien. On a déjà signalé la situation à la ville. Ils étaient venus voir, mais la situation n'a pas changé.»
Des policiers de la SPS dirigés par le lieutenant Stéphane Cormier ont dressé un périmètre de sécurité pour permettre au Service de l'identité judiciaire d'analyser la scène, ce qu'ils faisaient encore au moment de mettre sous presse.