Actualités express

+ ALLOPROF EN SERVICE CET ÉTÉ

Alloprof maintiendra ses services et un soutien complet du 15 juillet au 1er août afin de venir en aide aux étudiants en cours d’été, pour une cinquième année. Les élèves pourront poser des questions à des enseignants du lundi au jeudi, entre 17 h et 20 h.

« Que ce soit en français, en mathématiques, en anglais ou en sciences, nos services et nos outils ont été créés spécifiquement pour répondre aux défis scolaires que vivent les jeunes. Nous les aidons à réviser toute une année en accéléré pour augmenter leurs chances de réussir », commente le porte-parole d’Alloprof, Marc-Antoine Tanguay, dans un communiqué.

Chaque année, des dizaines de milliers d’élèves terminent l’année en échec dans une ou plusieurs matières requises pour l’obtention de leur diplôme. Environ 20 000 s’inscrivent à des cours ou à des reprises d’examen durant l’été.

« La motivation n’est pas toujours au rendez-vous quand on doit sacrifier ses vacances en famille ou ses activités entre amis, mais on veut que ces élèves sachent qu’Alloprof est là pour eux dans ce moment critique. Ce sont probablement eux qui ont le plus besoin de notre aide », ajoute M. Tanguay.

Les utilisateurs ont également accès à des vidéos préparatoires sur les notions clés des examens du secondaire. « Cet outil est réellement populaire. Par exemple, la préparation à l’examen de mathématique SN de 4e secondaire a été visionnée plus de 28 000 fois sur YouTube l’an dernier », explique le porte-parole.

L’été dernier, les outils d’Alloprof ont été utilisés plus de 400 000 fois. Les étudiants peuvent communiquer avec les enseignants par téléphone, texto ou sur des forums en ligne. Samuel Duchaine

+ GRÈVE AU MANOIR CHAMPLAIN: LES SERVICES ESSENTIELS ASSURÉS

Les employés des 11 résidences privées pour personnes âgées, dont ceux du Manoir Champlain à Chicoutimi, pourront tenir une nouvelle grève de sept jours, entre le 14 et le 20 juillet. 

Le Tribunal du travail du Québec a entériné l’entente entre les employés et leur employeur relativement aux services essentiels qui devront être maintenus durant l’arrêt de travail.

La juge administrative Lyne Thériault a rendu sa décision le 8 juillet. Elle estime que les services essentiels prévus à l’Annexe 1, avec les précisions apportées, sont suffisants pour que la santé ou la sécurité de la population ne soit pas mise en danger durant la grève. Le tribunal avait rendu des décisions similaires dès les premières journées de grève au Manoir Champlain.

Les employés, syndiqués à la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), cherchent à obtenir un taux horaire de 15 $ de l’heure et à avoir droit à 1 $ d’augmentation annuellement.

Actuellement, les travailleurs gagnent 13 $ de l’heure, à peine plus élevé que le salaire minimum qui est de 12.50 $.

À la résidence de Chicoutimi, le tribunal rappelle que plus de 90 pour cent de la clientèle est autonome. Stéphane Bégin