Actualité régionale en bref

GYMNASE DU PATRO

Le Patro de Jonquière célébrait le jeudi 19 septembre, au restaurant St-Hubert de Jonquière, la bonne nouvelle concernant la construction de son nouveau gymnase. Après plus de cinq ans de démarches et d’attente, ce projet pourra enfin se concrétiser. Étaient présents Maxime Otis, président de la Fondation du Patro, Patrick Dubé, coprésident d’honneur de la campagne 2019, Lucie Gagnon, présidente du Patro de Jonquière, Rolland Simard, coprésident d’honneur de la campagne 2019, et Yannick Gagnon, directeur général du Patro de Jonquière. Ceux-ci remercient toute la communauté qui s’est mobilisée. « Votre générosité et votre persévérance sont source de motivation. » 

+

COUR D'ÉCOLE DU VALLON

Le jeudi 19 septembre, les membres la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay (CSRS) ont reçu les parents, les élèves et les membres de la communauté de Petit-Saguenay à l’École primaire Du Vallon, pour procéder à l’inauguration de la toute nouvelle cour extérieure. Ces plus récents travaux se caractérisent notamment par des aires de jeux repensées, trois espaces extérieurs de classe et un potager. L’espace asphalté a donc été réaménagé pour faire davantage de place à la nature. De son côté, le personnel de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay souhaite que les espaces extérieurs de leurs écoles primaires deviennent des lieux d’apprentissage tout aussi importants que les classes intérieures. 

« La cour extérieure ne doit plus être perçue comme le prolongement des classes, elle doit avoir la vocation d’une classe en soi. Ce réaménagement permet maintenant aux enseignants d’utiliser l’espace extérieur à son plein potentiel, et ce, au grand bonheur des élèves », souligne  Liz S. Gagné, présidente de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay. Notons qu’avec ce budget alloué par le ministère de l’Éducation et des Études supérieures, l’École primaire Du Vallon a également été en mesure d’effectuer des travaux nécessaires pour le maintien du bâtiment, dont la vétusté de plusieurs éléments : les conduits d’égouts, le réseau de drainage, l’entrée d’eau et plus encore. Sur la photo de gauche, on retrouve Daniel Marquis, conseiller principal du député de Dubuc, Johanne Allard, directrice générale de la CSRS, Alain Simard, conseiller municipal de Petit-Saguenay, Dany Côté, commissaire CSRS, Nicolas Savard, directeur des ressources matérielles CSRS, et France Gagné, vice-présidente CSRS. Absente de la photo : Myriam Plante, directrice de l’École primaire Du Vallon. Sur celle de droite : les membres du personnel de l’école. 

LA POULE RÉALISE DES RÊVES

De passage à l’émission La Poule aux oeufs d’or le 5 septembre, Denis Côté, de Roberval, est reparti plus riche de 84 500 $. Grâce à la jolie somme remportée, M. Côté souhaite effectuer quelques rénovations à sa maison et à sa cour, et s’acheter un VTT pour le chalet. Son rêve d’enfance ? Il aimerait assister à un match des Canadiens dans un siège situé près de la glace. Depuis 1993, La Poule aux oeufs d’or a reçu au-delà de 7400 participants et remis plus de 235 millions de dollars. Parmi ces chanceux, plus de 550 personnes provenant du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont gagné plus de 17 millions de dollars à la télévision.