Alexis Brunelle-Duceppe

ACEUM: les députés fédéraux du Saguenay-Lac-Saint-Jean dénoncent le sort réservé à l’aluminium

OTTAWA - Les élus fédéraux du Saguenay-Lac-Saint-Jean - deux bloquistes et un conservateur - ont joint leurs voix à celles des travailleurs de l’aluminium pour dénoncer la dernière version de l’accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (ACEUM).

Jeudi matin, les trois députés ont tenu, avec le président du Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma, un point de presse devant la Chambre des communes.

Le syndicat réclame que l’entente ne soit pas ratifiée par les parlementaires.

Les deux bloquistes - Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe - comptent voter contre la ratification. Le conservateur Richard Martel a refusé de promettre la même chose.

Les trois élus assurent que leur engagement pour leur région est exclu de toute politique partisane.

Le député Simard s’est demandé si pareille entente aurait été signée par Ottawa si l’Ontario, plutôt que le Québec, avait été le principal producteur d’aluminium canadien.

Le premier ministre François Legault, lui, veut la ratification de l’accord même s’il se dit déçu du sort qui y est réservé à l’aluminium.

Le président du syndicat, Sylvain Maltais, dit que M. Legault doit juger l’ensemble de l’impact de l’ACEUM, tandis que lui n’a que ses travailleurs de l’aluminium à défendre.