Accident sur la Métropolitaine: le chauffeur de l'autre camion sort de l'hôpital

Le camionneur qui a tenté mardi de sauver un confrère emprisonné dans la cabine de son camion-citerne, sur l'autoroute Métropolitaine à Montréal, a obtenu son congé de l'hôpital, mercredi.
Carol Bujold a subi une coupure à la main en tentant d'ouvrir la portière du tracteur de la semi-remorque, avant que les flammes n'engouffrent la cabine et fassent exploser la citerne.
Le patron de M. Bujold, Jean Carrière, a indiqué en entrevue avec La Presse canadienne, mercredi, que les blessures subies par le camionneur de 50 ans ne sont pas sérieuses, mais que le chauffeur est toujours en état de choc.
M. Carrière a précisé que le camion de ciment conduit par Carol Bujold avait été impliqué dans la collision sur l'autoroute Métropolitaine, en fin d'après-midi. M. Bujold a raconté à son employeur que le chauffeur du camion-citerne était prisonnier dans la cabine et qu'il gesticulait pour appeler à l'aide, avant que le camion ne prenne feu.
M. Bujold avait eu l'instinct de saisir une barre à clous pour tenter de forcer l'ouverture de la portière, sans succès, et a dû abandonner ses efforts à cause des flammes.
Il faudra attendre l'identification formelle du bureau du coroner avant de confirmer l'identité de la victime, un quinquagénaire, même si la Sûreté du Québec a été en contact avec sa famille. Plusieurs médias rapportent qu'il s'agit de Gilbert Prince.
Six autres personnes ont été légèrement blessées dans l'accident impliquant plusieurs véhicules sur ce périphérique montréalais très achalandé, notamment aux heures de pointe.