Absentéisme: bonne performance des CS de la région

En matière de gestion de l’absentéisme au travail, les commissions scolaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean réalisent des performances supérieures au reste de la province.

Les résultats découlent des rapports personnalisés de suivi de gestion de l’assiduité en milieu scolaire. Ces documents sont fournis par la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ).

Le rapport obtenu en vertu de la Loi sur l’accès à l’information traite de plusieurs types d’invalidités. Ainsi, les absences sont catégorisées selon leur nature soit psychique, cardio-vasculaire, musculo-squelettique, oncologique et autres invalidités en assurance salaire. 

La Commission scolaire De La Jonquière décroche la meilleure performance régionale. Elle complète l’exercice avec un indice global de performance en gestion de l’absentéisme de 0,92 pour ses établissements d’enseignement. La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean et la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets arrivent à égalité avec un indice de 0,98. Dans ce rapport, un indice inférieur à 1 signifie une meilleure performance que les 56 autres gouvernements locaux d’enseignement. Ainsi, trois des quatre commissions scolaires de la région font mieux que le reste de la province. 

Dans les écoles de Jonquière et des environs, la performance est qualifiée comme étant bonne dans les invalidités de nature psychique, musculo-squelettique et les invalidités en assurance salaire. À la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, les invalidités de nature psychique et cardio-vasculaire sont moins élevées que la moyenne provinciale. Cependant, les invalidités de nature musculo-squelettique dépassent le seuil provincial. Finalement, à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, tous les indices obtenus sont sous la barre provinciale, sauf ceux de nature musculo-squelettique et oncologique. Ce type d’invalidité semble être répandu à l’ensemble de la région. La norme provinciale est largement dépassée dans les écoles des trois institutions. 

Le bilan global a été réalisé du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017 à travers 56 commissions scolaires de la province. La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay a assuré via un communiqué que la demande d’accès à l’information formulée par Le Quotidien, en date du 12 février, sera traitée dans les délais prescrits par la loi. Au moment d’écrire ces lignes, aucune information n’était disponible quant au bilan global de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay.