Le Quotidien
Roxanne Morin ne perd pas espoir et a très hâte d’avoir un jour un bras robotisé.
Roxanne Morin ne perd pas espoir et a très hâte d’avoir un jour un bras robotisé.

À mi-chemin pour le financement du bras robotisé de Roxanne Morin

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
La famille de Roxanne Morin n’abandonne pas. Après un peu plus d’un an de financement, les proches de la jeune femme de 26 ans atteinte de paralysie cérébrale ont amassé environ 30 000 $ pour l’achat d’un bras robotisé qui améliorera grandement sa qualité de vie et son autonomie. Ils sont donc à mi-chemin de leur objectif de 60 000 $.