En 2017-2018, 96 nouveaux arrivants se sont installés à Alma et ses environs, notamment grâce au projet Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est.

96 nouveaux arrivants s'installent à Alma et les environs

Un an après la mise en place du projet Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est, ses initiateurs ont de quoi se réjouir. En 2017-2018, 96 nouveaux arrivants se sont installés dans la ville de l’hospitalité et ses environs.

« Nous nous sommes longtemps plaints du fameux autobus jaune qui traversait le parc chaque année vers Québec ou Montréal. Nous pouvons fièrement annoncer que nous avons contribué cette année à faire revenir deux autobus », a fait valoir André Paradis, préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, dans un communiqué diffusé par Équipe Alma-Lac-Saint-Jean.

L’organisme, mis en place il y a une dizaine d’années à l’initiative du député péquiste Alexandre Cloutier, chapeaute le projet. Celui-ci vise à convaincre d’anciens citoyens de la région, des gens de l’extérieur et des immigrants à élire domicile dans ce secteur du pays des Bleuets.

Nabila Bedjbedj, agente de développement chez Équipe Alma-Lac-Saint-Jean, croit que son organisme a servi un pied de nez au bilan migratoire négatif qui a longtemps caractérisé la région. Le regroupement de plusieurs acteurs socioéconomiques de la MRC Lac-Saint-Jean-Est a porté ses fruits. « Depuis nombre d’années, la population diminue sur notre territoire. En 2017, le bilan migratoire négatif était de -153 personnes. L’objectif de la stratégie était d’atteindre + 155 nouveaux arrivants d’ici à 2019. On arbore avec succès à ce jour + 96 nouveaux arrivants », a-t-elle mis en relief, au cours d’un entretien téléphonique.

Pour arriver à convaincre près d’une centaine de personnes de s’établir dans la MRC, Équipe Alma-Lac-Saint-Jean a dû se relever les manches et mettre en place des activités de séduction. « Un des outils de recrutement de nouveaux arrivants est l’organisation de séjours exploratoires. Nous proposons un accompagnement soutenu aux personnes désirant s’établir chez nous. Elles sont invitées à venir découvrir notre MRC et à réseauter avec des employeurs. En tout, une trentaine de séjours à la carte ont eu lieu en collaboration avec Portes ouvertes sur le Lac et Place aux jeunes », note Nabila Bedjbedj.

Des activités pour sensibiliser les étudiants du collégial au retour des cerveaux en région ont été tenues. Une fête d’accueil annuelle des nouveaux arrivants a aussi été organisée, tout comme des missions extrarégionales de recrutement dans les établissements scolaires et les foires d’emploi. Des outils promotionnels ont été développés et un appui aux entreprises en recherche de main-d’œuvre a été offert.

« Nos efforts vont au-delà d’une réponse au besoin de main-d’œuvre. Nous visons l’établissement durable de nouveaux arrivants », poursuit l’agente de développement, qui rappelle l’importance de créer les conditions favorables à la rétention de la population, à l’attraction de nouveaux citoyens et à la dynamisation du milieu de vie. L’organisme lance d’ailleurs un appel à la mobilisation autour de son slogan rassembleur, « Passionnément Alma–Lac-Saint-Jean-Est, territoire d’émotions ».

Louis Bouchard, de retour en région avec sa conjointe et ses deux enfants après 16 ans d’exil dans la métropole, a fait l’éloge du projet. « Revenir en région après une longue période, c’est comme traverser le Lac à la nage, être essoufflé aux trois quarts et avoir des personnes qui vous tendent la main pour terminer », a-t-il signifié.