906 millions $ pour le CIUSSS

Un budget de 906 394 211 $ sera accolé à l’exercice financer de 2019-2020 du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le déficit anticipé de 6 145 911 $ sera comblé grâce à un plan de retour de l’équilibre. Le rehaussement de postes figure parmi les solutions.

L’information a été présentée lors de la 30e séance régulière du conseil d’administration qui se tenait jeudi soir à l’hôpital de Jonquière.

La stabilisation des équipes de travail à travers le rehaussement des postes est l’une des deux solutions envisagées pour atteindre l’équilibre budgétaire. Cette mesure devrait renverser la situation et ainsi réduire les dépenses reliées au temps supplémentaire et à l’assurance salaire. Le comité de gestion des fournitures médicales et administratives figure également parmi les pistes de solutions.

Le déficit de l’exercice financier 2018-2019, dont le budget était de 909 millions $, est de 5,7 millions $. Cette somme s’explique par des dépenses de 3,5 M$ en assurance-salaire et reliées à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail. Le temps supplémentaire a, de son côté, représenté des dépenses de 2 M$.

Le déficit n’a rien d’alarmant, selon la directrice des ressources financières et de l’approvisionnement, Julie Potvin. « Par rapport au poids du budget, cinq millions, ça représente un écart de 0,63 %, ce qui est minime », souligne-t-elle.

Par ailleurs, celle-ci justifie simplement la différence entre le déficit de l’exercice financier de l’année précédente par rapport à celui de 5,7 millions $. « Cette année, notre taux d’assurance salaire a augmenté de 1 %. Au CIUSSS, chaque point de pourcentage représente trois millions de dollars », explique Julie Potvin.