Richard Martel

800 M$ pour les CF-18: «Un trou sans fond», estime Richard Martel

Le prolongement de la flotte de CF-18 par le gouvernement canadien est « un trou sans fond », estime Richard Martel, critique en matière de Défense nationale chez les conservateurs. Selon lui, les bonnes décisions n’ont pas été prises au moment opportun.

Le député de Chicoutimi-Le Fjord a réagi ainsi après avoir appris que les libéraux injectaient 800 millions $ pour maintenir les CF-18 vieillissants. Cette somme s’ajoute aux trois milliards $ déjà mis de côté pour prolonger leur vie et pour acquérir 18 avions de chasse australiens, en attendant les nouveaux appareils.

« C’est un trou sans fond. Ça va s’en aller à quatre milliards $ ces dépenses-là. Si on s’était organisés avant et qu’on avait pris les bonnes décisions au niveau du gouvernement, on serait en train d’acheter de nouveaux appareils. On avait prévu ça au début pour 2020, ç’a été prolongé par les libéraux en 2025, et là c’est prolongé en 2032. Ça n’a pas de sens. On va avoir des avions de 50 ans de vie si on se rend en 2032 », a dénoncé Richard Martel, mercredi après-midi.

Selon lui, il était évident, dès le départ, que les libéraux n’étaient pas chauds à l’idée d’aller de l’avant avec les nouveaux avions. « On le voit, ils traînent ça, probablement pour le prochain gouvernement. C’est encore une très mauvaise décision de leur part. »

Richard Martel ajoute qu’en plus, le gouvernement doit embaucher des techniciens pour réparer les avions australiens, ce qui entraîne des coûts. « De l’argent qui ne donnera à peu près rien, parce que la flotte, on va la changer », dénonce-t-il.

L’achat de nouveaux appareils devrait débuter à compter de 2025 et se poursuivre pendant sept ans, moment où le dernier CF-18 devrait être retiré.

Le député conservateur abordera ce sujet avec le comité de la Défense nationale dès la reprise des travaux.