La conseillère Julie Dufour et présidente de l’arrondissement de Jonquière fait partie du comité d’embauche chargé de choisir le prochain directeur de l’arrondissement.

76 candidatures pour le poste de directeur d'arrondissement

Soixante-seize curriculum vitae ont été reçus par le service des ressources humaines de Saguenay en marge du récent appel de candidatures visant à recruter un nouveau directeur pour l’arrondissement de Jonquière.

L’affichage a été publié avant les Fêtes, dans des médias régionaux et des publications de l’extérieur de la région. Comme l’explique la présidente de l’arrondissement de Jonquière, Julie Dufour, la plupart des personnes qui ont manifesté leur intérêt sont des citoyens de la région. Certains d’entre eux évoluent déjà dans l’appareil municipal de Saguenay. 

Le processus d’embauche mis en branle par la Ville tranche magistralement avec les habitudes des dernières années, ce qui témoigne de la volonté de la mairesse Josée Néron d’agir avec plus de transparence. On se souviendra que l’administration du maire Jean Tremblay avait nommé l’ex-attachée politique Danielle Godin à ce poste-cadre hautement stratégique après le démantèlement du cabinet du maire en 2014. Le président de l’arrondissement de Jonquière venait de prendre sa retraite et Mme Godin a obtenu le poste octroyé sans affichage, alors qu’elle ne détenait pas les qualifications requises. Elle a récemment été mutée dans un autre service de la Ville.

« Ce qui est intéressant, c’est la façon de faire qui est vraiment nouvelle. Nous avons constitué un comité et on a défini des critères précis et objectifs. Il y a une reddition de compte et il n’y a plus de subjectivité, comme c’était le cas avant », note Julie Dufour.

Le comité chargé d’analyser les candidatures est formé de la présidente et de ses collègues conseillers de l’arrondissement de Jonquière, Jonathan Tremblay et Kevin Armstrong. Le premier est président du comité exécutif, tandis que le deuxième a été délégué par le comité des ressources humaines. Ils sont épaulés du directeur du département des ressources humaines et du directeur général adjoint.

Nomination en février

Les membres ont déjà fait un premier tri. Les candidats toujours en lice seront invités à se soumettre à des tests de personnalité et de type panier de gestion. Il y aura ensuite une seconde sélection et les personnes retenues seront conviées à une entrevue. 

« Il y aura une recommandation faite par le comité des ressources humaines qui fera ensuite une recommandation au conseil municipal. On voudrait que ce soit soumis lors de la prochaine séance du conseil en février », fait valoir Julie Dufour, qui se réjouit de la qualité de certaines candidatures reçues. L’épluchage des 76 curriculum vitae a nécessité une journée complète de travail de la part des membres du comité.

Les trois directeurs d’arrondissements de Saguenay sont payés selon la grille salariale du personnel-cadre. À Jonquière, l’ex-directrice Danielle Godin a touché 101 000 $ en 2017.