Le Dolmissois Jean Danyel Savard est décédé tragiquement dans un accident, le 11 juillet, sur l’autoroute 40, quelques jours avant que sa conjointe, Julie Duchesne, ne donne naissance à leur premier enfant.

7000$ pour la conjointe du Dolmissois décédé sur la 40

Près de 7000 $ ont été amassés en un peu plus d’une semaine grâce à une campagne de sociofinancement lancée afin de soutenir la conjointe du Dolmissois Jean Danyel Savard, qui a donné naissance à leur premier enfant, quelques jours après le décès tragique de son conjoint dans un accident survenu sur l’autoroute 40.

Jean Danyel Savard, 36 ans, a perdu la vie le 11 juillet après que la camionnette qu’il conduisait ait été percutée de plein fouet par un camion-citerne, alors qu’il se dirigeait vers le Lac-Saint-Jean.

Le camion-citerne se trouvait sur la voie opposée, à la hauteur du secteur Pointe-du-Lac, à Trois-Rivières, lorsque le pneu avant-gauche du camion a éclaté, provoquant une perte de contrôle. Le camionneur n’a pu éviter une collision avec un fardier de 53 pieds, avant de traverser le terre-plein central de l’autoroute et de percuter la camionnette de Jean Danyel Savard, dont le décès a été constaté sur place.

Quelques jours plus tard, sa conjointe, Julie Duchesne, de Saint-Félicien, donnait naissance à leur premier garçon, Zack. Plusieurs membres du groupe Facebook La ligue des Cool Dad, dont Jean Danyel Savard était membre, touchés par le drame, ont décidé de lancer une campagne de sociofinancement afin d’offrir un soutien à sa conjointe, qui a également deux autres enfants, dont M. Savard était le beau-père.

Jean Danyel Savard était membre depuis quelques semaines du groupe d’entraide et de partage, qui s’adresse aux pères et aux futurs pères. La communauté de près de 12 000 membres a été fondée par Jeff Bessette, qui gère également la page Cool Dad et un blogue du même nom.

« C’était facile pour bien des papas, dont moi, de se mettre à la place de la conjointe de Jean Danyel [...]. C’est assez terrible, comme instant, d’avoir à vivre ça, traverser un accouchement, en sachant que ton conjoint aurait été là, que tu aurais eu du support de sa part. C’est quelque chose de beau et de triste en même temps. Je pense que c’est ça qui touche tout le monde », a exprimé M. Bessette, lors d’un entretien téléphonique avec Le Quotidien, dimanche. Il parle de Jean Danyel Savard comme d’un futur père qui se préparait en vue du rôle qui l’attendait, à l’image de bien des hommes qui souhaitent aujourd’hui vivre activement leur paternité.

Objectif rapidement dépassé
La campagne lancée sur la plate-forme GoFundMe, le 14 juillet, et uniquement publicisée sur le groupe fermé La ligue des Cool Dad a permis d’amasser rapidement près de 7000 $, alors que l’objectif initial était de 1000 $.

« Sa conjointe pourra faire ce qu’elle voudra avec le montant, soit payer l’école plus tard, ou encore si elle a besoin de sous. Ça ne change pas grand-chose, mais si ça peut mettre un petit baume sur une plaie à vif, on s’est dit que c’était la plus belle façon d’aider rapidement », a-t-il partagé.

Jeff Bessette ne souhaite toutefois pas étirer la campagne de sociofinancement, à laquelle il devrait mettre un terme après la fin de semaine prochaine. Le blogueur, qui demeure à Québec, compte ensuite se rendre à Saint-Félicien afin de remettre l’argent en mains propres à Julie Duchesne.

Les personnes qui souhaitent faire un don peuvent le faire en se rendant à l’adresse www.gofundme.com/jean-danyel-un-papa-parti-trop-tot.