La présidente d'honneur de la soirée, Annick St-Pierre, la directrice générale de CORAMH, Sophie Girard, le vice-président de CORAMH Raphaël Tremblay et Gilles Simard du Groupe Investors.

66 000$ pour CORAMH

La 19e édition du Salon des gourmets au profit de CORAMH aura permis d’amasser la jolie somme de 66 000$. L’événement avait lieu samedi, à l’hôtel Le Montagnais de Chicoutimi. Et le menu était inspiré des cinq maladies héréditaires récessives qui touchent la région.

Ce souper-bénéfice se caractérisait par une brigade culinaire constituée de Michel Daigle (Charcuterie de la Gare), Maxime Vaugeois (Fit Gastronomie), Martin Lamothe (Delta Saguenay), Jean-Luc Girard (hôtel Le Montagnais), Patricia Boivin (Fromagerie Boivin), Guy Lavoie (Hôtel Chicoutimi), Daniel Pachon (Auberge Villa Pachon) et Patrick Legal (Boulangerie Chicoutimi-Nord). Ces chefs s’impliquaient bénévolement dans la préparation de ce repas cinq services, inspiré des maladies héréditaires à fréquence élevée dans la région. Un concept amusant, mais qui permet aussi de sensibiliser les invités.

Chaque chef recevait le mandat de concocter un plat inspiré par une maladie précise. «Par exemple, un chef qui recevait la consigne de cuisiner en lien avec la tyrosinémie devait faire un plat sans protéine, puisque les enfants atteints doivent suivre une diète sans protéine. Ou le chef qui avait l’ataxie, une maladie qui cause des pertes d’équilibre, pouvait notamment monter son assiette avec les ingrédients qui ne sont pas placés droit», a expliqué la directrice générale de CORAMH, Sophie Girard. 

Les cinq maladies héréditaires récessives à fréquence élevée dans la région sont l’acidose lactique, l’ataxie de Charlevoix-Saguenay, la fibrose kystique, la neuropathie sensitivomotrice et la tyrosinémie.

Pas moins de 650 invités se sont réunis à l’hôtel Le Montagnais pour l’occasion. Le montant de 66 000$ dépassait les attentes de l’organisme. «Nous espérons toujours amasser un montant d’environ 60 000$, pour le fonctionnement de l’organisation. On est vraiment satisfaits», a souligné Sophie Girard.

La présidence d’honneur était assumée par Annick St-Pierre de Télénet. «Elle a vraiment été d’une grande aide, en mobilisant tout son réseau. Nous remercions également le Groupe Investors, qui nous supporte depuis 19 ans», a ajouté la directrice générale.  

CORAMH se spécialise dans le transfert de connaissances et son principal défi est de trouver une façon de présenter des concepts complexes liés à l’hérédité et à la génétique pour un auditoire varié.