L’implication des 16 ambassadrices de la soirée Robe rouge, bulles et talons hauts a permis d’amasser 52 000$.

52 000$ pour les maladies du coeur

La soirée Robe rouge, bulles et talons hauts qui se tenait, jeudi, à l’Hôtel Universel d’Alma, a été couronnée de succès. L’impressionnante somme de 52 000 $ a été amassée grâce à l’implication de nombreux partenaires et des seize ambassadrices de cette soirée.

Le rouge était à l’honneur dans la ville de l’hospitalité alors que plus de 500 personnes étaient réunies pour cette troisième édition de l’événement organisé au profit de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC (Cœur + AVC).

Cette soirée, qui se déroulait dans la plus chic des ambiances, se voulait avant tout un prétexte pour mettre à l’avant-plan la santé du cœur des femmes. Encore aujourd’hui, la recherche est davantage orientée vers les hommes que les femmes, et pourtant, les symptômes d’AVC sont bien différents d’un sexe à l’autre.

Les maladies du cœur ne sont pas que l’affaire des hommes. Au contraire, les femmes sont plus sujettes à mourir d’une crise cardiaque. Il y a encore beaucoup de chemin à faire entre les femmes et les maladies du cœur. Le retard au niveau de la recherche est majeur. Selon les statistiques, il existerait un écart de plusieurs décennies de connaissances entre le cœur d’un homme et celui d’une femme. 

Les femmes auraient tendance à sous-estimer et banaliser les facteurs de risque qui sont très différents de ceux des hommes. Les symptômes de stress et d’angoisse sont malheureusement trop souvent confondus avec ceux d’un AVC. Selon les statistiques de Cœur + AVC, neuf femmes sur dix démontrent des facteurs de risque. Les risques sont plus que présents et plus de 31 000 Canadiennes en décèdent chaque année.

VITE

Rares sont ceux qui savent comment reconnaître une personne démontrant les signes d’un AVC, qui se résument à VITE. Le Visage affaissé, l’Incapacité de lever les bras, le Trouble de la parole et l’Extrême urgence. C’est d’ailleurs le message que souhaite lancer l’infirmière-sexologue et animatrice de la soirée, Myriam Bouchard, aussi chroniqueuse au Quotidien.

La soirée a été l’occasion d’assister à une performance en direct de l’artiste professionnelle Laurie Marois. Le travail de celle qui compte 50 000 abonnés Facebook est de plus en plus reconnu à l’international. Le résultat du travail de la peintre originaire de Normandin était placé à l’encan afin de maximiser la somme remise à la fondation. 

L’artiste peintre professionnelle Laurie Marois a placé le fruit de son travail à l’encan.