Sylvain Morin, président de la Société des fabricants régionaux et PDG d’Usinage SM, se joint au mouvement Je crois en ma région.
Sylvain Morin, président de la Société des fabricants régionaux et PDG d’Usinage SM, se joint au mouvement Je crois en ma région.

5000 adhérents et un nouvel ambassadeur

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Cinq semaines après son lancement, le mouvement Je crois en ma région, qui regroupe maintenant 5000 personnes, a dévoilé l’identité d’un nouvel ambassadeur. Sylvain Morin, président de la Société des fabricants régionaux (SFR) et président-directeur général d’Usinage SM, se joint au groupe, convaincu que les grands projets auraient un pouvoir d’attraction important sur les jeunes partis à l’extérieur.

La Société des fabricants régionaux et la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) du Haut-Saguenay ont amorcé deux études en 2019 sur la caractérisation des emplois liés aux grands projets industriels dans la région et l’impact de ces derniers sur l’économie du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« L’étude montre les retombées directes, soit des emplois de qualité créés par l’arrivée des grands projets, mais démontre aussi les autres retombées indirectes qu’ils engendreraient, soit les emplois induits créés à la suite de l’arrivée de nouveaux ménages dans la région », affirme le président de la SFR, Sylvain Morin.

Selon les données de la SFR, les grands projets amèneraient 3145 ménages à s’installer au Saguenay–Lac-Saint-Jean, ce qui nécessiterait l’embauche de 16 médecins, la création de 177 nouvelles places en CPE, l’ouverture de deux nouvelles pharmacies, 3113 nouveaux passagers par an à l’Aéroport Saguenay-Bagotville et de 16 416 entrées au cinéma.

« Voilà des chiffres qui sont inspirants et qui nous montrent à quel point la venue des grands projets contribuerait à notre économie », affirme Sylvain Morin.