La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest

476 000 $ pour 19 organismes communautaires

Des organismes communautaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean seront dotés d’un soutien financier supplémentaire de plus de 476 000 $ pour l’année 2019-2020, a annoncé la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, mardi, par voie de communiqué de presse. Ils seront 19 organismes à bénéficier de cette augmentation.

La ministre a fait l’annonce de ce soutien financier supplémentaire de 419 209 $, au nom de son collègue Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité. Elle a aussi annoncé qu’il y aura, en plus, « une somme additionnelle de 56 999 $ qui sera aussi attribuée à ces organismes afin de leur permettre d’assumer les coûts de croissance de leur masse salariale, notamment ceux liés aux hausses prévues du salaire minimum », peut-on lire dans le communiqué de presse. Avec ce soutien, le financement des 19 organismes s’élève maintenant à 1,4 M$ pour l’année.

« Je suis très fier de soutenir ces organismes communautaires qui offrent des services à la population, notamment en matière de défense de ses droits. Grâce à eux, la population dispose d’une voix de plus pour se faire entendre. Cette aide supplémentaire illustre toute la reconnaissance que notre gouvernement accorde au travail que ces organismes accomplissent », a commenté le ministre Boulet, par voie de communiqué. Mme Laforest a ajouté qu’elle était reconnaissance de tout le travail accompli par les organismes communautaires de la région et qu’elle était heureuse de leur offrir son soutien concret.

Les 19 organismes communautaires et bénévoles se partagent des sommes allant de plus de 36 000 $ à 4500 $. Parmi les ceux qui bénéficient de la hausse, on retrouve Loge m’entraide, Saguenéens et Jeannois pour les droits de la personne, les Services budgétaires de Lac-Saint-Jean-Est, de La Baie et Bas-Saguenay, de Chicoutimi, de Jonquière, de l’Association québécoise pour la défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (ADRQ) de Saint-Félicien, de Jonquière et d’Alma, et bien plus.