La directrice générale adjointe par intérim de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Johanne Allard, la conseillère en orientation Nancy Bélanger, le commissaire Jean-Claude Martel et la directrice de l’école secondaire Charles-Gravel, Mireille Boutin, ont pris part au colloque carrière de l’établissement, jeudi.

45 professions à l'honneur

« Qu’est-ce que tu feras quand tu seras grand ? » Une question à laquelle nous avons tous eu à répondre un jour. Vers l’âge de 15 ou 16 ans, ce genre de questionnement devient plus fréquent. C’est pourquoi, à l’école secondaire Charles-Gravel, la direction et le personnel offrent aux jeunes la chance de découvrir un éventail de professions, dans le dessein d’ouvrir leurs horizons.

L’initiative est celle de la conseillère en orientation Nancy Bélanger qui, depuis 15 ans, revient à la charge avec cette activité d’envergure annuellement. Le colloque réunit des conférenciers issus d’une cinquantaine de domaines. Tout au long de la journée, des ateliers sont offerts aux élèves de troisième et quatrième secondaire. Avant la tenue de la mouture 2018 de l’événement, jeudi, chacun devait se rendre sur un site Internet mis en ligne par Nancy Bélanger pour choisir trois conférences parmi celles offertes. La conseillère a été stupéfaite de voir les jeunes se bousculer, tous désireux de mettre leur griffe aux côtés de la profession de leur choix. Il y en avait pour tous les goûts, de coiffeuse à avocat, en passant par journaliste, enseignant, technicien en loisirs, médecin, mécanicien, ingénieur et pilote d’avion.

« Les jeunes veulent voir et entendre des gens parler concrètement de leurs métiers. Ils entendent souvent des généralités en ce qui concerne les professions. Mais les vrais spécialistes, ce sont ceux qui les pratiquent. On a une mission, à l’école, de former les travailleurs de demain et cette activité cadre très bien avec cette mission-là », a fait valoir Nancy Bélanger, qui travaille d’arrache-pied à l’organisation de l’événement. Elle n’a pas eu de mal à dénicher ses conférenciers, eux qui croient en l’importance de susciter l’intérêt des jeunes à l’égard du marché du travail. Parmi les professionnels présents, certains cumulaient plusieurs participations. C’était notamment le cas d’un opérateur de machinerie lourde, qui prend part au colloque carrière depuis ses balbutiements.

Il est intéressant, pour les élèves, de découvrir les diverses facettes des professions qui les intéressent. Ils peuvent ainsi assouvir leur curiosité en posant des questions et en apprendre davantage sur les tenants et aboutissants d’un métier vers lequel ils songent à se diriger. Mais la formule colloque va plus loin. Elle leur permet de déambuler d’un stand à l’autre, dans le centre social de l’école, pour cueillir de l’information en lien avec divers programmes scolaires et professionnels. 

Un grand total de 471 jeunes ont pris part au colloque carrière. Dans les trois minutes suivant la mise en ligne des choix de conférence, 300 d’entre eux étaient inscrits. Pour Nancy Bélanger, cela démontre que l’activité a sa raison d’être et est prisée des adolescents.

La directrice, Mireille Boutin, croit que l’activité, fort bien rodée, fait dorénavant partie de la culture de l’école secondaire Charles-Gravel.

« Le colloque mobilise tout le monde. Il y a un apport important du personnel, des enseignants et des conseillères en orientation. Il y a une belle effervescence autour de l’événement », a pour sa part souligné la directrice, Mireille Boutin.