Le conseiller municipal Michel Tremblay

3,9 M$ pour gainer 6,3 km de conduites

Saguenay tentera de pallier à la déficience de son réseau d’aqueduc avec le gainage de 6,3 km de conduites au cours de la prochaine année.

Une demande d’aide financière de 2,9 M$ sera déposée auprès du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM), auquel s’ajoutera une participation financière d’un million $ de la Ville. Selon les estimations, le gainage des anciennes conduites d’aqueduc de 6,3 km permettra une économie de 13 M$ comparativement à la méthode de remplacement conventionnel, explique le conseiller Michel Tremblay.

Le gainage de tuyaux d’aqueduc est une technique qui utilise des matériaux composites qu’on insère à l’intérieur de la vieille conduite. Il s’agit dans les faits de reconstruire une conduite d’aqueduc à l’intérieur de l’ancienne et ainsi on prolonge la vie utile de celle-ci pour un minimum de 20 ans.

Selon M. Tremblay, la technique a déjà été éprouvée à Saguenay dans le passé et elle présente l’avantage que les travaux d’excavation sont réduits au minimum. Selon le conseiller, chaque intervention pour réparer une fuite d’aqueduc coûte entre 10 000 $ et 12 000 $. Sur un réseau de 6,3 km, il est possible que 48 fuites puissent survenir pour un débours d’environ 575 000 $. Le gainage d’une conduite coûte 650 $/mètre comparativement à un investissement de 2500 $/mètre pour la réfection complète du réseau.

La liste des travaux à réaliser comprend le gainage de 925 mètres de conduites de 150 mm de diamètre sous la route Mathias, entre les rues des Pins et Brassard, 685 mètres sous le boulevard du Royaume ouest entre le numéro 1590 et le chemin Saint-Pierre et presque autant sous le boulevard Talbot, entre des Champs-Élysées et des Saguenéens, cette dernière étant d’un diamètre de 250 mm.