Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, et a ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, ont fait part d’une aide de 381 000 $ accordée à l’UQAC pour ses recherches dans le domaine minier.
Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, et a ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, ont fait part d’une aide de 381 000 $ accordée à l’UQAC pour ses recherches dans le domaine minier.

381 000$ pour la recherche minière à l’UQAC

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a reçu, mardi, une aide financière de 381 000 $ du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et du Fonds de recherche du Québec — Nature et technologie (FRQNT), pour un projet d’intelligence artificielle dans le secteur minier.

L’aide financière, qui provient du Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier, servira à financer un projet de reconnaissance optique automatisée des minéraux par apprentissage automatisé.

« Le projet de reconnaissance optique automatisée des minéraux par apprentissage automatisé est un autre exemple probant de l’expertise de l’Université du Québec à Chicoutimi. Il ne fait aucun doute que cette initiative sera marquée du sceau du succès et que toute la région pourra en être très fière », a souligné la ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest.

De son côté, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, a fait état de la fierté de son gouvernement de soutenir l’expertise scientifique québécoise. « Notre gouvernement est fier de soutenir l’expertise scientifique du Québec pour améliorer la performance technique, environnementale et technologique de l’industrie minière québécoise, un de nos piliers économiques. Le solide partenariat entre le Ministère et le FRQNT permet de relever les défis d’un développement minier durable. Bon succès aux chercheurs et aux établissements dans la poursuite de leurs projets. »

Le Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier vise à soutenir l’innovation technologique et la mise au point de nouveaux procédés pour aider l’industrie minière à relever à la fois les défis environnementaux et les défis techniques posés par le contexte géologique québécois.

Le gouvernement du Québec a accordé une aide financière totale de 7,4 millions de dollars en 2020-2021 à ce programme de recherche pour soutenir le secteur minier. Ainsi, 21 projets répartis dans des établissements de cinq régions du Québec bénéficieront de cet investissement.

Le secteur minier joue un rôle de premier plan dans l’économie du Québec avec plus de 30 000 emplois directs et indirects et 21 mines actives sur l’ensemble du territoire québécois.