36 000$ pour contrer l’intimidation à Alma

Le Comité du travail de rue d’Alma obtient 35 906 $ de la part du gouvernement du Québec dans le cadre du programme de soutien financier Ensemble contre l’intimidation. La somme permettra l’embauche d’un travailleur de rue qui supervisera un projet d’un an axé sur le thème de l’intimidation.

Au total, deux millions $ permettront la réalisation de 64 projets d’organismes à but non lucratif à travers la province.

« Un travailleur de rue aura comme mandat de réunir des personnes qui ont été touchées par le thème de l’intimidation, que ce soit des victimes, des témoins ou des personnes qui ont utilisé cette stratégie pour prendre du pouvoir sur leur vie et celle des autres », explique le directeur général du Comité du travail de rue d’Alma, Guillaume Bégin.

« L’idée, c’est de voir comment on peut créer un événement, une activité ou un outil qui permettra à des gens qui sont touchés par ce thème de grandir à l’aide du projet », ajoute-t-il.

Les idées et la créativité des participants permettront de modeler le projet. M. Bégin assure que les possibilités sont nombreuses. Il cite en exemple l’élaboration d’une émission de radio, l’enregistrement d’une chanson en studio ou la création d’une murale.

M. Bégin rappelle que les échanges entre les participants et l’intervenant seront l’occasion de sonder le terrain, de sensibiliser, d’intervenir et d’éduquer les personnes rencontrées.

Une ressource sera embauchée afin de superviser le projet qui devrait débuter à la fin de l’été afin de s’harmoniser au calendrier scolaire. La phase de réalisation de projet pourrait avoir lieu à l’été 2020.

La proposition du Comité du travail de rue d’Alma est la seule à avoir été sélectionnée dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.