Les personnes présentes ont pu assister à un spectacle des Farandoles.

35 ans de l'AQDR: fiscalité, santé et âgisme au menu

L'Association québécoise de défense des droits des personnes retraités (AQDR) de Jonquière célèbre ses 35 ans. Environ 160 personnes se sont déplacées pour souligner cet anniversaire, dimanche, au Delta de Jonquière. La fiscalité, la santé et l'âgisme sont des sujets qui préoccupent les aînés.
La présidente de l'AQDR de Jonquière, Germaine Bolduc, était très heureuse du succès de l'activité célébrant les 35 ans de l'organisation.
L'AQDR a pour mission exclusive la défense des droits culturels, économiques, politiques et sociaux des personnes à la retraite.
Il s'agit d'un mouvement de personnes à la retraite ou à la préretraite regroupées dans une région, pour travailler à la défense des droits collectifs.
L'association de Jonquière compte 500 membres, dont une centaine participent régulièrement aux activités et aux conférences organisées chaque mois.
« Nous parlons de sujets qui intéressent et qui touchent les personnes retraitées, comme l'abus des personnes âgées, les soins de santé et l'âgisme, qui est assez présent de nos jours. Certains estiment que les aînés ne servent plus à rien et coûtent cher au système de santé. Il y a même des aînés qui se dénigrent eux-mêmes. Nous sommes là pour lutter contre cette pensée », a expliqué la présidente de l'AQDR de Jonquière, Germaine Bolduc.
Un dîner suivi de discours était organisé à l'hôtel Le Delta, dimanche. Les personnes présentes ont également pu assister à un spectacle de la troupe de danse Les Farandoles.