La directrice au développement, Guylaine Thériault (à gauche), et une partie de l’équipe de la Société Alzheimer Saguenay-Lac-Saint-Jean travaillent à la préparation de la marche régionale qui se tiendra le 26 mai au PWD d’Alma.

300 personnes attendues à la Marche pour l'Alzheimer

Environ 300 marcheurs provenant du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont espérés en prévision de la Marche pour l’Alzheimer qui se tiendra le dimanche 26 mai au Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma. La Société Alzheimer Saguenay-Lac-Saint-Jean désire amasser 50 000 $ durant l’événement qui se déroule simultanément dans plusieurs villes canadiennes.

« C’est une activité qui permet de sensibiliser les gens en plus d’amasser des fonds. Les sommes amassées permettent de maintenir et de développer les services », explique la directrice au développement à la Société Alzheimer Saguenay-Lac-Saint-Jean, Guylaine Thériault. Celle-ci tient à rappeler aux donateurs que l’argent amassé ne quitte pas la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

À quelques semaines de l’événement, les inscriptions vont bon train. Madame Thériault l’explique simplement alors que « la maladie est préoccupante dans presque tous les foyers. Les gens sont de plus en plus sensibilisés et ouverts à avoir de l’aide ».

La journée festive qui se déroulera sous la présidence d’honneur de Gilles Boily, Grand chevalier aux Chevaliers de Colomb d’Alma, comprendra, en plus de la marche, un dîner méchoui, de l’animation ainsi que plusieurs tirages.

L’inscription est possible via le site Internet de la marche pour l’Alzheimer. Les participants peuvent s’inscrire au coût de 30 $ à titre de marcheurs réguliers. Il est également possible de participer seulement à la marche ou au dîner.

Par ailleurs, l’inscription et le dîner sont gratuits pour les marcheurs élites soit ceux qui amassent plus de 200 $ en dons.

+

7000 CAS DANS LA RÉGION

La Société Alzheimer Saguenay-Lac-Saint-Jean offre des services à environ 1700 personnes atteintes de la maladie ainsi qu’à leur famille sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Chaque semaine, une dizaine de nouveaux dossiers de personnes ayant reçu un diagnostic d’Alzheimer s’ajoutent. 

« Chaque personne atteinte peut toucher jusqu’à 10 personnes que ce soit le conjoint, les enfants et leurs conjoints ainsi que les petit-enfants », souligne la directrice au développement à la Société Alzheimer Saguenay-Lac-Saint-Jean, Guylaine Thériault. 

Bien que surprenant, ce nombre reste peu élevé alors que la maladie de l’Alzheimer peut toucher beaucoup plus de gens. Mme Thériault cite en exemple une personne qui a des frères et des sœurs en plus de sa propre famille. « Ces personnes ne viennent pas toutes au bureau. Par ricochet, ils reçoivent de l’aide », précise celle qui œuvre au centre administratif régional de la société situé dans l’ancienne Caisse populaire Saint-Sacrement d’Alma. 

La Société Alzheimer Saguenay-Lac-Saint-Jean compte trois points de services au Saguenay, trois au Lac-Saint-Jean ainsi qu’un dernier à Chibougamau. Les mêmes services sont offerts dans chacun des secteurs. « En cinq ans, on a doublé les services. On a aussi doublé les demandes. C’est un bon indicateur puisque maintenant, on travaille beaucoup en précocité », explique Guylaine Thériault. 

Celle-ci remarque que les plus jeunes patients se tournent plus rapidement vers de l’aide. Ainsi, la sensibilisation semble avoir remporté sa bataille contre le déni et l’isolement.

Mme Thériault rappelle que la Société Alzheimer Saguenay-Lac-Saint-Jean aide les gens à s’organiser afin de conserver une qualité de vie au quotidien. Après tout, un patient moyen peut cohabiter avec la maladie pendant une période allant de 15 à 20 ans. 

Les personnes vivant avec la maladie ou les proches aidants peuvent ainsi obtenir des services de l’organisme. Alors que la région compte environ 7000 personnes ayant un diagnostic d’Alzheimer, ce nombre devrait doubler dans une quinzaine d’années.