La députée de Chicoutimi et ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest

300 000$ du FARR: les pôles entrepreneuriaux et numériques se regroupent

Le Regroupement des pôles entrepreneuriaux et numériques du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourra être créé grâce à une subvention de 300 000$ provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions.

Le montant a été consenti à la Corporation d’innovation et de développement Alma-Lac-Saint-Jean (CIDAL) à titre d’organisme fiduciaire. En plus de la CIDAL, deux autres organisations font partie de cette initiative par l’entremise de leurs incubateurs, soit Promotion Saguenay et le Centre spécialisé en entrepreneuriat multi-ressources (CSEMR) de Dolbeau-Mistassini. D’autres pôles pourront éventuellement se joindre au regroupement.

« Les pôles agissent déjà comme des bougies d’allumage vers une culture entrepreneuriale plus diversifiée et plus dynamique. La mise en place d’un regroupement afin de coordonner leurs sphères d’intervention profitera aux nouveaux entrepreneurs qui auront accès à des services plus variés», a déclaré la députée de Chicoutimi et ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, dans un communiqué de presse.

Les formations offertes par les organismes seront en lien avec leur secteur d’activité. L’incubateur de la CSEMR se concentrera sur les entreprises liées aux filières des ressources naturelles et Inkub (Promotion Saguenay) misera sur les secteurs numériques et créatifs. Quant à la CIDAL, son futur incubateur offrira des services en lien avec le tourisme.

Selon Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, le regroupement jouera «un rôle essentiel dans l’évolution d’un projet entrepreneurial en mettant à la disposition des entrepreneurs une multitude de services leur permettant de se lancer ou de développer dans les meilleures conditions».

Le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, qualifie quant à lui de «tremplins» ces pôles entrepreneuriaux, en «facilitant le réseautage et en permettant la concertation des acteurs».