L’annonce a été faite par la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, l’honorable Mélanie Joly, qui était de passage à Saint-Gédéon pour l’occasion.

287 000$ pour deux clubs de motoneige

Le gouvernement fédéral a démontré son appui à l’activité touristique hivernale numéro un au Lac-Saint-Jean, la motoneige. Le Club de motoneigistes Lac-Saint-Jean et le Club Passe-Partout de Roberval se partagent ainsi 287 000 $ de contributions non remboursables. La somme octroyée permet l’achat d’un tracteur surfaceur pour chacun des clubs.

La somme remise est partagée entre les deux clubs, soit 147 983 $ pour le Club de motoneigistes Lac-Saint-Jean, et 139 000 $ pour le Club Passe-Partout de Roberval. Elle provient de l’un des six organismes de développement régional qu’est Développement économique Canada pour les régions du Québec.

L’annonce a été faite par la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie, l’honorable Mélanie Joly, qui était de passage à Saint-Gédéon pour l’occasion.

« Le premier ministre m’a demandé de développer une stratégie nationale. Notre objectif, c’est de remonter dans les 10 destinations les plus prisées au monde. On sait que ça passe par nos villes, mais ça passe aussi par nos régions. Les visiteurs recherchent des activités qui sont particulières et qui pourront leur faire visiter et vivre la planète. L’or blanc qu’est la neige est vraiment au rendez-vous ici », a-t-elle souligné.

La somme octroyée permet l’achat d’un tracteur surfaceur pour chacun des clubs.

« Notre gouvernement a décidé d’investir 10 millions $ au Québec pour soutenir les activités hivernales. On veut prolonger la saison touristique pour avoir une industrie forte qui fait en sorte d’avoir du tourisme en été et davantage en hiver », a-t-elle ajouté.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean n’a rien à envier aux autres régions quant à ses possibilités infinies pour pratiquer la motoneige. Le secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations et député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, a rappelé que la région compte 13 clubs de motoneiges et 3800 km de sentier, ce qui en fait le troisième plus important réseau de sentiers au Québec.

Le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis, a ajouté que l’industrie de la motoneige génère des retombées de 112 millions de dollars au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il a profité de l’occasion pour souligner le travail des bénévoles qui est essentiel à la bonne santé du Club de motoneigistes Lac-Saint-Jean. « L’entretien des sentiers est un élément extrêmement important pour accueillir les touristes. Le club ne fait pas exception aux autres clubs de la région. Ce sont des bénévoles qui s’en occupent. C’est l’élément clé du développement économique. Les retombées économiques que nous avons sont possibles grâce à nos bénévoles. Nous ne le disons jamais assez », a-t-il soutenu.

L’annonce s’est faite dans le cadre d’une tournée pancanadienne qui permet à la ministre Joly de rencontrer les experts locaux du secteur touristique et des voyages. La tournée amorcée en novembre cible les possibilités qui permettront de maximiser le potentiel de la 18e destination touristique la plus importante au monde qu’est le Canada.

annonce subventions clubs motoneiges MÈlanie Joly

Le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, ne s’est pas fait prier pour grimper dans le nouvel équipement. Par ailleurs, les deux politiciens libéraux n’ont pas hésité à chevaucher des motoneiges afin d’effectuer une courte balade sur les glaces du lac Saint-Jean.