Le « maire » de Val-Jalbert, Martin Cloutier, la députée de Roberval, Nancy Guillemette, la directrice générale de la Corporation du parc régional de Val-Jalbert, Michèle Castonguay, et le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, ont participé, mardi, au dévoilement des aides financières pour le parc régional de Val-Jalbert.

2,6 millions $ à Val-Jalbert pour construire 15 chalets

L’offre touristique du Village historique de Val-Jalbert sera grandement améliorée, à temps pour la saison 2020, grâce à un projet de modernisation de 2,6 millions $. Les gouvernements du Canada et du Québec participent au projet qui permettra la construction de 15 unités de chalet grâce à des aides financières de près de 1,7 million $.

La somme permettra la construction de 15 unités de chalet de conception originale, l’achat de mobilier et d’équipements, en plus de travaux d’aménagement.

« Les chalets surplomberont le lac Saint-Jean. Vingt pour cent des chalets seront accessibles aux personnes à mobilité réduite et ils seront tous accessibles quatre saisons par année », a expliqué la directrice générale de la Corporation du parc régional de Val-Jalbert, Michèle Castonguay. Les nouvelles constructions prendront place sur la portion nord d’un terrain acquis par la corporation en 2015.

L’accessibilité des chalets sur une base annuelle s’appuie sur le désir grandissant de développer le tourisme hivernal au Saguenay-Lac-Saint-Jean. « C’est une région prédestinée pour ça. On parle de motoneige, mais aussi de tourisme contemplatif et sportif. Nous répondrons à un besoin d’hébergement en haute saison », ajoute Mme Castonguay.

Plus de 87 000 personnes ont visité le site de Val-Jalbert en 2018. Près de 40% des visiteurs proviennent de l’extérieur de la région, principalement d’Europe.

Le projet de modernisation sera à l’origine de quatre emplois annuels autrefois saisonniers.

Dès la semaine prochaine, des esquisses des futures constructions seront analysées. La construction devrait débuter à l’automne alors que les chalets seront accessibles, à temps, pour la saison estivale 2020.

La contribution remboursable de 850 000 $ du gouvernement du Canada provient du Programme de développement économique du Québec de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). De son côté, le gouvernement du Québec attribue une aide financière de 847 000 $ à la Corporation du parc régional de Val-Jalbert en vertu du Programme de soutien aux stratégies de développement touristique.

« Le tourisme représente un secteur d’activités important pour les régions du Québec, dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui regroupe plusieurs acteurs clés. La vitalité d’une économie repose surtout sur l’innovation, l’audace et la crédibilité dont font preuve les entrepreneurs et les organismes. C’est pourquoi notre gouvernement soutient les projets de développement qui créent de la croissance et qui génèrent des emplois », a mentionné le député de Lac-Saint-Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, Richard Hébert.

« Cette nouvelle touche à un de nos attraits touristiques majeurs. Le Québec est un immense terrain de jeux, il suscite de plus en plus l’intérêt des touristes à la recherche d’endroits de villégiature en milieu naturel avec des activités de proximité. L’initiative répondra sans aucun doute à leurs attentes et a le potentiel d’attirer encore plus de visiteurs chez nous, au Saguenay-Lac-Saint-Jean », a ajouté la députée de Roberval, Nancy Guillemette. Celle-ci a ajouté que plus de 1,5 million de touristes ont sillonné les routes de la région en 2017. Ces visiteurs ont dépensé plus de 240 millions $ lors de leur visite au Saguenay-Lac-Saint-Jean.