La ministre des Affaires municipales de et de l'Habitation, Andrée Laforest.
La ministre des Affaires municipales de et de l'Habitation, Andrée Laforest.

2,5 M$ pour des projets locaux de vitalisation

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Un nouveau programme d’aide lancé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation rappelle à quel point plusieurs municipalités du Saguenay-Lac-Saint-Jean présentent une faible performance économique.

Disponible dès maintenant, l’enveloppe de 2,5 millions $ du programme « Aide financière pour des projets locaux de vitalisation » est destinée uniquement aux localités où l’indice de vitalité économique est plus «faible». Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 38 municipalités sur une cinquantaine se qualifient à ce nouveau programme. Les localités de la MRC de Maria-Chapdelaine ne pourront toutefois y accéder, car ce territoire est déjà couvert par une entente de vitalisation.

Cette nouvelle enveloppe permettra aux municipalités, communautés autochtones, organisations liées au monde de l’éducation et aux entreprises d’économie sociale de recevoir une aide maximale de 50 000 $ pour un projet. Le premier appel de projets se terminera le 1er décembre et un deuxième appel se tiendra en février prochain.

« Ce soutien permettra d’agir dans les milieux qui présentent de grands défis économiques. Ainsi, les initiatives soutenues auront lieu dans une municipalité locale admissible où l’indice de vitalité économique (IVE) est plus faible », précise le ministère, par voie de communiqué. La liste complète des municipalités avec leur indice de vitalisation, disponible sur le site du gouvernement, démontre que presque toutes les municipalités de la région peuvent en profiter. Certaines localités, dont Saint-Ambroise, Saint-Gédéon et Saint-Fulgence, affichant un indice de vitalisation plus élevé, ne peuvent déposer de projets.

« Grâce à la nouvelle Aide financière pour des projets locaux de vitalisation, notre gouvernement soutiendra des initiatives structurantes qui dynamiseront encore plus nos régions. Ces investissements permettront assurément d’augmenter la vitalité des milieux de vie, que ce soit sur le plan social, touristique ou culturel. J’invite donc toutes les entreprises et tous les organismes qui le souhaitent à déposer rapidement leur demande », invite la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.