Société Alzheimer du Saguenay-Lac-Saint-Jean

245 000$ pour quatre causes

Plusieurs marches visant à amasser des fonds pour financer la recherche et les services aux personnes atteintes de différentes maladies ont eu lieu en fin de semaine dans la région. Les causes de la fibrose kystique, des maladies rénales, de l'Alzheimer et de la sclérose en plaques ont mobilisé plusieurs marcheurs. 
84 000$ pour l'Alzheimer
Les deux marches pour l'Alzheimer qui se sont déroulées à Chicoutimi et à Saint-Félicien ont permis d'amasser plus de 84 000 $. La marche organisée à la Zone portuaire samedi matin a rassemblé une centaine de marcheurs. Le conseiller municipal Jacques Cleary, dont la mère souffre de la maladie, était le président d'honneur. Il apparaît ici au centre. Au total, 22 800 $ ont été récoltés et le montant final devrait atteindre les 35 000 $, grâce aux promesses de commandites. À Saint-Félicien, dimanche, 140 personnes ont pris le départ depuis la marina, et ont récolté plus de 44 000 $.
Même si la Société Alzheimer du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'a pas amassé les 40 000 $ espérés à l'occasion de la marche qui s'est déroulée samedi, à Chicoutimi, la directrice au développement de l'organisme, Guylaine Thériault, tient à souligner que les quelque 22 800 $ amassés lors de la marche, ajoutés aux promesses de commandites, qui doivent faire éventuellement monter le total à 35 000 $, permettent de dépasser le montant récolté l'année précédente. En 2016, quelque 23 000 $ avaient été amassés grâce à l'événement.
«Nous allons peut-être revoir la formule et nous allons organiser d'autres événements pour aller chercher les fonds manquants», a expliqué la directrice au développement de la Société Alzheimer du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Guylaine Thériault.
Marche pour la sclérose en plaques
97 000$ pour la sclérose en plaques
Une centaine de marcheurs ont pris part à la Marche de l'eSPoir dimanche pour la section Saguenay de la Société canadienne de la sclérose en plaques. Plus de 30 000 $ ont été amassés lors de l'événement. On voit ici les présidentes d'honneur, Alexandra Murray et Louise Lajoie, la présidente du conseil d'administration, Véronique Picard, et la directrice générale, Christiane Larouche. La section Lac-Saint-Jean qui organisait une marche à Roberval au départ de la Place de la traversée, a pour sa part réalisé l'exploit de récolter plus de 67 000 $, a publié l'organisation sur sa page Facebook.
Marche et course pour la fondation des maladies rénales.
41 000$ pour le rein
Quelque 150 marcheurs ont pris part à la Marche du rein, à la Place Nikitoutagan, dimanche matin, accompagnés de la sympathique mascotte Rénal. Les marcheurs ont amassé environ 18 000 $. « Nous avons eu beaucoup moins de marcheurs et moins d'argent cette année, a laissé tomber Guy Chevrier, président régional de la Fondation canadienne du rein, qui a lui-même reçu une greffe en 2000. C'est difficile à comprendre, car l'an dernier nous avions eu 31 000 $ pour notre objectif de 25 000 $, avec les mêmes efforts déployés. On va faire un lac-à-l'épaule pour comprendre. » À Dolbeau-Mistassini, les marcheurs ont pour leur part doublé le montant récolté l'an dernier, en atteignant cette année les 10 000 $.
Marche pour la fibrose Kystique à l'hôtel Delta de Jonquière.
23 000$ pour la fibrose kystique
Quelque 300 marcheurs se sont rassemblés sur le stationnement du Delta, à Jonquière, pour participer à la Marche pour la fibrose kystique. Ils ont amassé plus de 23 000 $. «C'est une de nos meilleures années», s'est réjouie Andrée-Anne Guay, présidente de la section Saguenay de Fibrose kystique Canada. La marche a cependant été écourtée en raison de la pluie qui s'est abattue sur les marcheurs dès le départ. L'argent amassé permet notamment de soutenir les services offerts aux personnes atteintes de fibrose kystique, dont l'âge médian augmente de plus en plus, a souligné la présidente. «C'est un heureux problème, car nous avons maintenant une population vieillissante!»