L'Hôpital de Chicoutimi.
L'Hôpital de Chicoutimi.

241 nouveaux cas au Saguenay-Lac-Saint-Jean: des patients iront à Québec

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean va annoncer la mise en place d’un corridor de service vers l’Institut de cardiologie de Québec pour déplacer les personnes nécessitant des traitements au département des soins intensifs Covid-19. La situation qui continue de se dégrader dans la région, alors que la santé publique confirme de son côté 241 nouveaux cas positifs, explique cette décision.

Selon des informations de première main obtenues par Le Quotidien, le CIUSSS n’a d’autre choix que d’utiliser son plan de contingence. Jeudi, le département des soins intensifs COVID-19 de l’Hôpital de Chicoutimi était à pleine capacité avec 10 hospitalisations.

À LIRE AUSSI: COVID-19: 241 nouveaux cas et trois décès au Saguenay-Lac-Saint-Jean

La situation épidémiologique continue de se détériorer rapidement. Malgré une accalmie de quelques jours avec plus ou moins 100 cas, les résultats positifs des laboratoires sont repartis à la hausse avec 167 cas mercredi et 241 jeudi. La veille, la région comptait 97 foyers d’éclosions.

En plus des soins intensifs qui ne suffisent plus, l’Hôpital de Chicoutimi est fragile en raison de l’éclosion qui progresse quotidiennement et oblige la santé publique à retirer tous les jours des travailleurs.

La situation actuelle tend de plus en plus à démontrer que contrairement aux résultats obtenus dans les autres régions du Québec, le passage en zone rouge avec des mesures de distanciation plus sévères n’a donné aucun résultat dans la transmission communautaire.

La santé publique doit publier, dans les prochaines heures, le bilan quotidien provincial et le bilan régional. Dans l’état actuel des choses, le Saguenay-Lac-Saint-Jean va devenir un problème sérieux puisque la prévalence de la maladie par 100 000 habitants atteint des sommets qui soulèvent de l’inquiétude dans le réseau de la santé.

Plus de détails à venir.