Le Quotidien
Pas moins de 240 propriétés dont la valeur au rôle est de l’ordre global de 53 M$ se retrouvent dans la zone inondable en bordure de la rivière Chicoutimi et sur le pourtour du lac Kénogami. Une situation qui aura des répercussions pour ces citoyens avec un risque de dévaluation des immeubles et des problèmes pour les assurances.
Pas moins de 240 propriétés dont la valeur au rôle est de l’ordre global de 53 M$ se retrouvent dans la zone inondable en bordure de la rivière Chicoutimi et sur le pourtour du lac Kénogami. Une situation qui aura des répercussions pour ces citoyens avec un risque de dévaluation des immeubles et des problèmes pour les assurances.

240 résidences en zone inondable: 53 M$ en jeu

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Les propriétaires des 240 résidences situées sur le pourtour du lac Kénogami et en bordure de la rivière Chicoutimi dont l’évaluation municipale globale est de 53 M$ vont apprendre dans les prochains jours que leur propriété est située en zone inondable alors que le gouvernement du Québec refuse depuis 2015 les solutions proposées par la Ville pour résoudre ce problème complexe et surtout majeur pour ces citoyens.