Richard-Yves Chassé a discuté de longues minutes avec son nouvel avocat, Me Charles Cantin, afin de s'assurer de la bonne marche à suivre dans cette histoire de chien abattu à Saint-Honoré.

229 359 $ pour Goliath

Alors qu'il renonce à son enquête préliminaire pour avoir tué le chien de son voisin, Richard-Yves Chassé, de Saint-Honoré, apprend qu'il est poursuivi pour une somme de 229 359, 63 $ par les propriétaires de la défunte bête Goliath.
En se rendant au Palais de justice de Chicoutimi, lundi matin l'homme âgé de 62 ans a d'abord changé d'avocat. Il a retenu les services du criminaliste Charles Cantin avant de subir son enquête préliminaire.
Le 10 octobre 2013, M. Chassé aurait abattu le chien du voisin, un bulldog anglais, avec sa carabine de calibre. 22. Il a prétendu devoir protéger ses propres animaux, car le chien s'était attaqué à l'un de ses veaux.
Selon les faits rapportés la journée des événements par Julie Michaud, l'une des propriétaires de l'animal, Goliath aurait profité d'un moment d'inattention pour quitter son territoire. Quelques instants après, Mme Michaud et son conjoint, Jimmy Dorval, ont entendu un coup de feu. En se rendant sur les lieux, ils ont aperçu une traînée de sang dans le fossé et ont trouvé leur chien sans vie. Il semble qu'il n'existait aucun conflit entre les voisins.