Michel Barrette veut amener la tourtière « de l’autre bord du Parc »

(Michel Tremblay / Le Quotidien )

Qui de mieux que l’humoriste, né à Chicoutimi, Michel Barrette afin d’être l’ambassadeur d’une tourtière 100 % du Saguenay-Lac-Saint-Jean, destiné à être exportée en dehors de la région? Alors que l’entreprise saguenéenne Viandomax, associée au Groupe Mermax, faisait le lancement de son nouveau produit, elle espère conquérir le cœur des Québécois de toutes les régions, et pas seulement durant le temps des Fêtes.


Selon Michel Barrette, présent au IGA de la rue St-Hubert à Jonquière pour le lancement jeudi, une seule chose manque à l’emballage : la mention «préparée avec la recette de la grand-mère à Michel Barrette».

«C’est littéralement sa recette. L’autre soir, j’ai invité ma famille à souper. Ma sœur, qui connaît très bien la recette de ma grand-mère, m’a dit que la tourtière était excellente, comme d’habitude. Évidemment, on ne lui avait pas dit que c’était la tourtière sur laquelle j’ai mis ma face et pas celle de ma grand-mère. C’est pour vous dire qu’elle est bonne», a raconté l’humoriste.

Les tourtières connaissent déjà un grand succès. Certaines entreprises auraient même manifesté leur intérêt à l'ajouter à leurs rayons, après avoir constaté l'engouement durant la journée de lancement du produit jeudi.

Sa journée était déjà bien entamée, lorsque la célébrité québécoise, d’ici, a rencontré Le Quotidien. Ayant fait la tournée des postes de radio, Michel Barrette voit en son rôle d’ambassadeur une mission. Il fait la promotion de l’expérience positive qui peut être vécue durant tout le processus de la tourtière.

«C’est une vraie tourtière et ce qui est fin, c’est qu’elle n’est pas précuite. C’est huit heures de cuisson comme une tourtière normale. Tu peux jouer avec les ingrédients selon ton goût et ça va mijoter toute la journée. C’est ça qui fait en sorte que c’est délicieux. En plus, ça embaume la maison d’une odeur qui rappelle de bons souvenirs», a-t-il ajouté.

Pour Pierre-Yves Lévesque, copropriétaire et directeur général de Viandomax, essayer la tourtière du Saguenay-Lac-Saint-Jean, «c’est l’adopter». Leur plus grand défi est de convaincre les hésitants à en prendre une bouchée. Une fois que cela est fait, l’homme d’affaires est convaincu que les futurs clients seront satisfaits.

Et d’expérience, Michel Barrette assure que ce dernier point est vrai. S’étant amusé à offrir des dégustations, il dit avoir subi un refus qu’une seule fois, lorsqu’il a rencontré une personne végétarienne. «Il m’a dit qu’il ne mangeait pas de viande depuis 20 ans, mais que ça sentait bon. Je lui dis qu’on allait lui faire un parfum à la tourtière», a lancé à la blague l’humoriste, qui estime le taux de succès à 90 %, en considérant ceux à la diète particulière.

Michel Barrette dit ne plus être capable d'endurer ceux qui confondent le pâté à la viande et la « vraie » tourtière.

Le Quotidien a pu goûter à la tourtière. D’un point de vue subjectif, le cahier des charges d’une tourtière du Saguenay-Lac-Saint-Jean a été respecté. Petites patates en cube, de la bonne dimension, de la viande découpée et non hachée et une pâte à la saveur respectée, tous les ingrédients d’une tourtière «authentique» sont présents dans ce plat.

Le format de la tourtière a également été choisi avec soins. Pierre-Yves Lévesque étant conscient que ce repas est surtout réservé pour des occasions spéciales, Viandomax offre son produit dans des emballages de 2,5 kg, ce qui représente une portion pour six à huit personnes. Le plat est offert au prix de 28,50 $ avant les taxes.

«Essayez de me trouver un repas à acheter qui permet de nourrir une famille avec 4 $ par personne. Je vous mets au défi, c’est très rare. Le prix de la tourtière est parfait et celle-ci devrait être utilisée à d’autres moments que le temps des Fêtes. C’est toujours bon une tourtière. On pourrait remplacer les ailes d’un tailgate avec ça facilement.», a souligné Michel Barrette.

Si la tourtière «100 % Saguenay-Lac-Saint-Jean» est sur les tablettes des épiceries Métro et IGA de l’extérieur de la région, en plus de celles de Costco, dont certains points de vente possédaient déjà une version de ce produit, elle sera disponible dans la plupart des grandes surfaces de la région, et même certains marchés indépendants, à partir de jeudi.