La santé financière de la MRC Lac-Saint-Jean-Est se porte bien, estime son directeur général, Sabin Larouche.
La santé financière de la MRC Lac-Saint-Jean-Est se porte bien, estime son directeur général, Sabin Larouche.

200 000 $ de surplus à la MRC Lac-Saint-Jean-Est

La MRC Lac-Saint-Jean-Est affiche un surplus de 200 000 $ sur un budget de 11 millions $ pour l’année 2019. Le fonds de réserve frôle les 2 millions, mais la dette à long terme atteint près de 11 millions $.

Un bilan positif, estime le directeur général de la MRC, Sabin Larouche, rappelant que la dette à long terme est due aux infrastructures liées à la gestion des matières résiduelles qui se trouvent principalement sur son territoire.

« Un surplus de 200 000 $ sur un budget de 11 millions $, c’est très bien. Car ça nous donne une marge de manoeuvre en plus de notre fonds de réserve, notamment pour répondre aux conséquences de la pandémie », pointe le directeur général de la MRC.

Même si elle atteint 11 millions $, la dette à long terme diminue constamment depuis quelques années. Elle a chuté de 2 millions depuis 2017.

Certaines dépenses en 2019 ont été moindres que prévu, dont le transport collectif et les travaux liés à la fermeture du lieu d’enfouissement technique de l’Ascension. Même les dépenses pour le salaire des élus ont été revues à la baisse, avec une somme économisée de 14 000 $.

« Nous avons des jetons de présence, donc les élus ne sont pas payés lorsqu’ils ne viennent pas à une réunion. On prévoit toujours dans le budget que tous les élus assisteront à toutes les rencontres. Mais chaque année, on économise, car il y a des imprévus pour tous les gens autour de la table », indique M. Larouche.