Le directeur du Services des loisirs et de la culture à la ville d’Alma, Jocelyn Tremblay, et la conseillère municipale, Véronique Fortin, ont dévoilé, mardi, l’appel de projets citoyens accessible via le site Internet de la ville d’Alma.

20 000$ pour des projets

Les Almatois auront l’occasion de concrétiser leur vision qu’ils entretiennent de la ville et de s’impliquer concrètement dans leur milieu de vie en participant au nouvel appel de projets citoyens en développement durable de la ville d’Alma. Le projet-pilote qui s’adresse autant aux regroupements de citoyens qu’aux organismes répond à l’enjeu de développement durable portant sur « la santé, l’équité et la qualité de vie des citoyens ». La nouvelle initiative municipale met à la disposition des citoyens une enveloppe de 20 000 $.

Cohabitant avec une stratégie de développement durable depuis janvier 2017, la Ville de l’Hospitalité marque, une fois de plus, son désir de placer « le citoyen et la famille au coeur de ses préoccupations, de sa planification, de ses décisions et de ses actions ». Le projet s’inscrit dans la volonté du conseil municipal.

« C’est un projet qui me tient à coeur. Le développement durable, c’est quelque chose que je porte beaucoup, qui est important pour moi et pour la ville. On veut mettre à l’avant-plan ce qu’on fait déjà et on veut aller plus loin encore. C’est une belle démarche pour y parvenir », explique la conseillère municipale et responsable du comité de développement durable d’Alma, Véronique Fortin.

Les projets retenus devront répondre à un ou plusieurs objectifs ciblés dont valoriser le bénévolat et l’engagement, impliquer les organismes communautaires, embellir le territoire ainsi qu’assurer la mise en oeuvre du plan d’action visant la réduction des gaz à effet de serre.

Pour être admissible, les dossiers soumis devront répondre à d’autres conditions dont celle d’avoir un lien direct avec l’un de six enjeux de la stratégie de développement durable de la municipalité.

En revanche, les projets visant le démarrage d’entreprise ainsi que les projets portés par une seule personne seront rejetés.

Devant les possibilités quasi infinies des propositions, la conseillère Véronique Fortin cite quelques exemples, dont des projets d’embellissement, des forêts nourricières, une trousse d’accueil pour les nouveaux arrivants ou une initiative visant à contrer la pauvreté.

Grandement impliquée dans son quartier, Mme Fortin est d’avis que l’appel de projets citoyens permettra de motiver des Almatois à réaliser leurs idées en plus de valoriser les citoyens qui s’impliquent déjà au sein de la communauté.

« Il y a des quartiers où les gens ne se parlent pas encore. Si on réussit à ce que trois voisins se parlent pour mettre en place une initiative, c’est un succès qu’ils vivront. Ils travailleront, ensuite, à autre chose l’an prochain. On sait que pour le futur les gens voudront obtenir autre chose. C’est ça qui dynamise une ville », ajoute le directeur du Service des loisirs et de la culture à la ville d’Alma, Jocelyn Tremblay,

L’aide financière maximale allouée, pour la première année du projet-pilote, est de 2500 $ pour un individu et de 5000 $ pour un organisme communautaire. Le montant maximal octroyé représente 75 % du coût total du projet.

En développant cette nouvelle offre, la Ville d’Alma tenait à présenter un appel de projets accessible à tous et qui ne freinerait pas la motivation des citoyens. Un programme similaire existe déjà dans le secteur des arts et de la culture. Même si ce ne sont pas toutes les demandes d’aide financière qui sont retenues, le directeur du Service des loisirs et de la culture à la ville d’Alma confirme qu’il s’agit d’une façon de cibler les intérêts des citoyens et leurs besoins futurs.

Les personnes intéressés à participer à l’appel de projets citoyens en développement durable ont jusqu’au 5 juin pour transmettre leur demande de projet. Le formulaire est disponible via le site Internet de la ville. Une description du projet, un budget détaillé ainsi que l’aide financière demandée, un échéancier de réalisation, la confirmation par écrit de l’engagement des partenaires sont requis.

Un comité formé de personnes-ressources de la Ville se chargera de l’évaluation des demandes d’aide financière. Les projets retenus seront annoncés en juillet et devront être réalisés avant la fin de l’année 2019.