Le président du Centre de villégiature Dam-en-Terre, François Carrier, le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Serge Simard, le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, et le maire d’Alma, Marc Asselin, étaient présents lors de l’annonce de la nouvelle capitainerie.

1,8M$ pour une nouvelle capitainerie

Le Centre de villégiature Dam-en-Terre et les visiteurs qui le fréquentent bénéficieront d’une nouvelle capitainerie. Le projet évalué à 1,8 million $, dont la construction est prévue au printemps 2019, est possible grâce à une collaboration et un investissement à parts égales entre Alma, Québec et Ottawa.

Les trois paliers investiront donc chacun 603 000 $ dans ce projet, annoncé mardi après-midi. L’aide financière provient, notamment, du nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec.

Selon les estimations d’Alma, la nouvelle capitainerie permettrait d’augmenter l’achalandage de 10 à 15 %. En plus de sa fonction première de capitainerie et tous les services qui en découlent, le bâtiment aura une vocation multifonctionnelle.

Il permettra à une entreprise locale d’offrir divers services de location selon les saisons et les sports pratiqués. Ainsi, la location de vélos, de motoneiges et d’équipements sportifs nautiques sera possible.

La nouvelle construction deviendra un arrêt obligé pour ceux qui empruntent la Véloroute des Bleuets, une clientèle évaluée à plus de 50 000 personnes annuellement. Pour le président du Centre de villégiature Dam-en-Terre, le conseiller municipal François Carrier, il est important de donner des services à cette clientèle.

« Les emplois liés aux travaux de construction et aux activités courantes de la capitainerie sont une excellente nouvelle pour la région », a affirmé le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, qui a pris la parole au nom du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne.

Pour le maire Marc Asselin, l’offre de services du Centre de villégiature Dam-en-Terre d’Alma permet de rivaliser avec ce qui est offert ailleurs au Saguenay-Lac-Saint-Jean et même en dehors de la région. « La construction d’une nouvelle capitainerie s’inscrit directement dans notre vision de faire du Centre de villégiature Dam-en-Terre un pôle de destination nautique incontournable sur le plan national », a-t-il ajouté.

« Il n’en tient qu’à nous d’exploiter tout ce que notre région a de plus riche et d’authentique et de la partager avec le reste du monde », a laissé tomber le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Serge Simard, qui participait également à l’annonce. Chaque année, plus de 130 000 personnes visitent le Centre de villégiature Dam-en-Terre.

La nouvelle capitainerie qui sera construite au printemps 2019 prendra place entre l’actuelle capitainerie et le bâtiment administratif.

La nouvelle capitainerie se retrouvera entre le site de l’actuel bâtiment et du bâtiment administratif.

Les plans seront réalisés à l’automne 2018 alors que les appels d’offres et le début des travaux sont prévus au printemps 2019.