18e édition du festival Tam Tam Macadam: Alma accueille le monde

Alma aura des allures de mappemonde, au cours des prochains jours, alors que s’entame jeudi la 18e édition du festival Tam Tam Macadam. Des activités interculturelles, des spectacles et un Grand Concours international de menterie sont une partie de l’offre qui attend les festivaliers jusqu’à dimanche.

Les rassemblements du festival, qui met en valeur les cultures du monde et d’ici, se dérouleront à plusieurs endroits, dont à Place Cogeco, au centre-ville d’Alma, à la microbrasserie Le Lion Bleu, à la bibliothèque d’Alma et à IQ L’Atelier.

La musique n’aura pas de frontières, durant ces quatre journées, alors que des artistes provenant des quatre coins du monde sont attendus. Matiu (Côte-Nord) et Wesli (Haïti, Québec) seront sur scène jeudi, alors que Kin-Fusion (Chili, Québec) et King Abid (Tunisie, Québec) sont attendus vendredi. Beto Montag et Robert Pelletier, Ayrad (Maroc, Québec) et Djely Tapa (Mali) meubleront la soirée de samedi.

Le spectacle Kattam et ses Tam-Tams complétera le volet musical, dimanche, dès 13 h.

Les activités interculturelles permettront de découvrir le travail de l’artiste Michel Huneault, qui s’est intéressé au chemin Roxham situé à la frontière des États-Unis et du Canada. Le public aura l’occasion de s’entretenir avec le photographe, qui sera présent au vernissage jeudi, dès 17 h, à la bibliothèque d’Alma.

Le festival présentera le travail de 20 Almatois âgés de 8 à 63 ans qui ont participé aux ateliers de création photographique de La Caravane du Bonheur. Les œuvres créées sous le thème Alma à travers mes yeux seront dévoilées jeudi, à 18 h 30, sur la scène Cogeco.

Le 5 à 7 interculturel du Centre de solidarité internationale (CSI) du Saguenay–Lac-Saint-Jean présentera, de son côté, une approche féministe du concept de justice climatique. L’activité proposera un atelier, un jeu interactif, une miniconférence ainsi que la présentation d’un projet du CSI au Sénégal. Un autre événement de type 5 à 7 sera dédié aux couleurs de la Chine.

D’autres rendez-vous, dont des Tam Tam Jam avec Pascal Bouchard et une discussion animée par L’Accent des Jeunes compléteront la programmation de la 18e édition de Tam Tam Macadam.

Contribution volontaire

L’accès au site et les présences aux spectacles sont gratuits.

Des macarons en vente au coût de 5 $ permettent aux festivaliers de contribuer au financement de l’événement.