18,3 M$ pour un autogare neuf avec un toit

L’étude comparative de Norda Stelo sur les coûts et avantages\inconvénients du remplacement ou de la réfection du stationnement à étages de la rue du Havre en arrive à la conclusion qu’un investissement de 4 M $ additionnel permettrait à la Ville de se doter d’une infrastructure bonne pour 75 ans avec 350 cases de stationnement et une toiture sur le 4e étage pour un projet global de 18,3 M $.

Cette étude, dont Le Quotidien a obtenu copie, a été réalisée en 2017 pour le compte du conseil municipal de Saguenay. Elle confirme que cette infrastructure pourra être utilisée jusqu’en 2023 avec des travaux d’entretien de l’ordre de 250 000 $ par année. En 2023, la Ville devra choisir d’entreprendre un vaste chantier de rénovation du stationnement pour prolonger sa vie utile de 25 ans au coût de 12,1 M $ ou de le démolir pour le remplacer par une construction neuve évaluée à 16,2 M $ (sans toiture sur le 4e étage).

« Nous considérons qu’il est possible de prolonger la durée de vie du stationnement pour une période approximative de cinq ans, soit jusqu’en 2023. Pendant cette période, il faut continuer d’effectuer des inspections annuelles de la structure à réaliser et réaliser des travaux de l’ordre de 225 000 $ par année. La durée de vie du stationnement sera réévaluée chaque année selon l’évolution de l’état de la structure », stipule le rapport.

En 2023, la Ville devra choisir d’entreprendre un vaste chantier de rénovation du stationnement pour prolonger sa vie utile de 25 ans.

Les travaux d’entretien ne font que prolonger la durée de vie de la structure actuelle. Malgré des travaux réalisés en 2016-2017, les ingénieurs confirment que la dégradation de la structure se poursuit.

Les auteurs du rapport évoquent toutefois l’importance pour le conseil municipal de prendre une orientation sur la réfection ou la construction d’un nouveau stationnement. « La décision concernant le choix de l’option doit être prise le plus rapidement possible afin de bien orienter les réparations futures. Pendant cette période transitoire de cinq ans, Ville de Saguenay sera en mesure de préparer le projet en fonction du choix de l’option retenue », spécifie le document.

L’ancien conseil

La politique de l’ancien conseil municipal pour ce qui est de l’autogare de la rue du Havre se résumait à « prolonger à court terme l’état général du stationnement dans l’optique de garantir la sécurité avec un minimum d’investissement ».

La durée de vie du stationnement à étages, les coûts d’entretien et la possibilité d’ajouter des cases de stationnement sont les principaux éléments qui militent en faveur d’une nouvelle construction. Selon les données contenues dans l’étude Norda Stelo, la durée de vie d’un stationnement à étage neuf serait de l’ordre de 75 ans avec des frais d’entretien de l’ordre de 5000 $ par année pour une facture finale de 18,3 M $ avec la toiture.

La réfection majeure de l’autogare actuel permettrait d’obtenir une durée de vie additionnelle de 25 ans seulement avec des frais d’entretien de 25 000 $ par année. Les coûts estimés de cette solution sont de l’ordre de 14,2 M $, incluant l’ajout d’une toiture.

De longs travaux

Les deux solutions auraient tout de même des impacts pendant la durée des travaux. La réfection majeure serait d’une durée de 20 mois. La construction d’un nouveau stationnement de 350 places durerait 24 mois. Des mesures d’atténuation et d’échafaudage seraient nécessaires pour l’accès arrière de plusieurs immeubles de la rue Racine. Il est important de rappeler que les coûts inscrits dans l’étude constituent des évaluations. Il peut y avoir une différence entre les estimations et la réalité.

Les gouvernements n’ont en ce moment aucun programme pour le financement des réfections et de construction de stationnements à étage dans les municipalités. Le gouvernement a toutefois la possibilité de financer un tel projet quand il est associé à une infrastructure. C’est ce qui explique le choix de la mairesse Josée Néron de jumeler le projet de remplacement de l’autogare à celui d’un amphithéâtre.

+

36, M$ POUR LE DOUBLE DE PLACES

Les coûts estimés dans l’étude de Norda Stelo concernent le remplacement du stationnement à étages actuel qui comprend 350 cases. Le Quotidien a effectué des vérifications auprès de professionnels et il est réaliste d’avancer qu’un stationnement de 600 à 700 cases pour régler définitivement le problème du haut de la rue Racine et remplacer le stationnement à étage derrière le CLSC coûterait plus ou moins le double pour atteindre un peu plus de 36 M$. Le prix de décontamination du sol n’est pas inclus dans l’évaluation. 

EN CHIFFRE

12,1 M $

Réfection majeure sans toiture avec 25 ans de durée de vie

14,2 M $

Réfection majeure avec toiture avec 25 ans de durée de vie
5000 $
Frais annuels d’entretien

---

16,2 M $

Construction neuve sans toiture pour 75 ans de durée de vie

18,3 M $

Construction neuve avec toiture pour 75 ans de durée de vie
25 000 $
Frais annuels d’entretien