Jean-Charles Fortin, directeur général de la Fondation sur la pointe des pieds ; Réjean Côté, fondateur du Rase-o-thon et Stéphane Breton, président d'honneur invitent le public à s'inscrire à la prochaine activité de financement prévue le 7 mai prochain.

17e Rase-o-thon Marie-Hélène Côté: le cap des 2 M$ devrait être atteint

Plusieurs centaines de personnes interpellées par la cause du cancer chez les jeunes sont attendues, le 7 mai prochain, à l'aréna de Saint-Bruno, pour le déroulement du 17e Rase-o-thon Marie-Hélène Côté aux profits de la Fondation Sur la pointe de pieds sous la présidence d'honneur de Stéphane Breton, vice-président régional du Mouvement Desjardins.
Ce 17e Rase-o-thon devrait être l'occasion de franchir le cap des 2 M$ cumulés depuis que la jeune Marie-Hélène Côté, alors atteinte d'un lymphome, eut donné l'idée à ses parents, Réjean Côté et Dominique Larouche, d'organiser une activité-bénéfice de coupe de cheveux collective permettant de financer des aventures thérapeutiques revigorantes à de jeunes personnes atteintes de cette maladie.
«Il a été démontré que les aventures thérapeutiques permettent de sortir les jeunes de leur zone de confort et de leur redonner confiance en eux. La nature et l'aventure sont les moyens qu'on utilise, et ce, avec l'aide de psychologues et de travailleurs sociaux pour permettre aux jeunes de se dépasser», rappelle Jean-Charles Fortin, directeur général de la fondation.
46 expéditions
Depuis 16 ans, 46 expéditions ont été organisées auxquelles ont participé 500 jeunes. Parmi eux, Marie-Hélène Côté a participé à l'expédition de randonnée pédestre en Arctique à l'île d'Ellemere en 2000. Son père témoigne que sa fille, aujourd'hui disparue, est revenue du voyage complètement transformée et confiante en elle. «Osez poser ce geste en signe de solidarité et permettez à des jeunes de vivre une expérience unique», a lancé M. Côté.
Le père de Marie-Hélène constate que le Rase-o-thon a fait des petits puisque l'ex-directrice, Anick Dufresne, organise cette même activité dans les restaurants qu'elle dirige dans la région de Montréal. Le centre l'Oasis ainsi que le Séminaire de Chicoutimi mettent la main à la pâte. Dans ce dernier cas, 17 000$ ont été amassés l'an dernier.
M. Breton, un père de quatre enfants, a avoué qu'il ne peut qu'admirer et respecter la force de caractère et la persévérance des jeunes atteints de cancer, et c'est pourquoi il a décidé de s'impliquer lui aussi en mettant sa tête à prix auprès de ses collègues de travail et de tous les membres du mouvement coopératif. Selon lui, l'engagement personnel de solidarité avec le milieu et l'intercoopération sont des valeurs que partagent la fondation, tout comme le Mouvement Desjardins.
Les personnes qui veulent s'inscrire à la prochaine édition du Rase-o-thon peuvent le faire sur le site www.pointdespieds.com. On attend environ 70 personnes prêtes à se faire raser la tête.