16 M $ pour la Véloroute des Bleuets

La Véloroute des Bleuets entreprend le plus grand plan d’investissement de son histoire grâce à un budget de 16 millions $ d’ici 2023. Ces sommes permettront de faire l’entretien du réseau actuel tout en ajoutant de nouvelles sections hors route. L’annonce officielle de ce plan d’investissement se fera mercredi.

« C’est le plus gros investissement depuis la construction de la Véloroute, a admis Luc Simard, le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine. On veut bonifier l’expérience et on a déjà entamé la caractérisation pour sortir la Véloroute de l’emprise de la route régionale, pour faire un circuit indépendant. »

Une grosse partie des montants qui seront investis le seraient dans l’entretien du réseau qui a vu le jour officiellement en 2000. « Au départ, les hôteliers doutaient des retombées économiques, mais ils sont aujourd’hui en amour avec la Véloroute », ajoute Luc Simard. En 2018, 251 394 cyclistes ont emprunté le circuit cyclable qui contribue à la renommée du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Mis à part ces commentaires, aucun autre détail n’a filtré de l’organisation, ni des MRC Lac-Saint-Jean-Est et de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, des partenaires principaux de la Véloroute des Bleuets, car les détails seront divulgués lors d’une conférence de presse qui se tiendra mercredi à Alma. N’empêche que les documents publics démontrent que les MRC ont toutes entériné les sommes prévues pour ce plan d’investissement.

C’est le président du comité intermunicipal de coordination de la Véloroute des Bleuets et préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Lucien Boivin, qui fera l’annonce des investissements.

Dans un communiqué de presse envoyé par la Véloroute, Michel de Champlain, le président de l’organisation, notait toutefois que son organisation devait « obtenir le financement des gouvernements provinciaux et fédéraux afin que nous demeurions LA destination vélo en Amérique du Nord».

« Ailleurs en province, tous les réseaux se développent, dit-il. Il faut continuer à développer le réseau si on veut maintenir les acquis », a admis l’homme lors d’un entretien téléphonique au sujet des investissements.

Après avoir fait la randonnée d’ouverture en 2000, Michel de Champlain s’est joint au conseil d’administration en 2001, en s’impliquant activement depuis. Même s’il se retire maintenant du conseil d’administration, il a accepté de coordonner le 20e anniversaire de la Véloroute, cette année.

+

LES PRIORITÉS DE LA VÉLOROUTE 

(Guillaume Roy) — Afin de maintenir la fréquentation globale du circuit de la Véloroute des Bleuets au-dessus des 220 000 présences et de continuer d’augmenter la proportion de clientèle provenant de l’extérieur du Québec, la corporation a retenu les orientations suivantes : 

Valorisation de la marque « Véloroute des Bleuets » aux niveaux local, régional et international

Positionnement accru et développement sur le Web

Suivi de la mise en œuvre du programme de gestion des infrastructures – projet pérennité

• Recrutement et valorisation des rôles des ambassadeurs

Valorisation de la nouvelle collection prestige dans les Maisons du vélo et la boutique en ligne

Consolidation de l’expérience vélo de calibre international