Nathalie Fontaine est ici entourée de ses deux filles, Joanie et Jessie St-Gelais, qui ont amassé 1500 $ dans la dernière année pour la construction d'une maison en République dominicaine pour la fondation L'Aide Humani-Terre. Elles sont accompagnées par le directeur général de la fondation, Bruno Simard.

1500 $ pour loger une famille en République dominicaine

L'infirmière Nathalie Fontaine, de Jonquière, a amassé 1500 $ depuis un an pour la construction d'une maison pour une famille en République dominicaine, avec l'aide de ses proches et de ses amis, pour la fondation L'Aide Humani-Terre. Elle se rendra bientôt dans le pays d'Amérique latine dans le cadre d'une mission humanitaire visant à soigner la population locale.
Nathalie Fontaine a été conquise par la cause de la fondation L'Aide Humani-Terre lors d'une présentation faite à l'église Saint-Philippe. « Je ne connaissais pas la fondation, mais quand on est revenues de la messe, avec mes deux adolescentes, on a décidé de faire une boîte en forme de bloc de ciment pour amasser des fonds », a-t-elle expliqué, lors d'un entretien téléphonique.
La boîte imite l'apparence des blocs de béton utilisés par la fondation pour construire des maisons en République dominicaine. Quelques boîtes ont été distribuées, et grâce au bouche-à-oreille, 1500 $ ont été récoltés. La construction d'une maison nécessite 4500 $. Il manque donc toujours 3000 $. « On va continuer la collecte de fonds, même si nous partons bientôt pour notre mission humanitaire, et ça n'empêche pas de récolter encore de l'argent après notre retour », a-t-elle précisé.
Pendant qu'elle amassait des fonds, l'opportunité de participer à un voyage humanitaire de la fondation lui a été offerte. « J'ai toujours été attirée par l'idée de faire une mission humanitaire, mais ça ne s'était jamais présenté. L'occasion était là. C'est vraiment magique, car il y a un an, on ne connaissait pas la fondation », s'est-elle réjouie.
Le voyage d'un peu plus de trois semaines se déroulera du 7 au 30 mars. L'équipe d'infirmières, sous la direction de Chantales Deschênes, se rendra dans le village de Los Yayales pour prodiguer des soins à la population. « Il n'y a pas de médecins là-bas », a précisé Mme Fontaine.
La fondation construit présentement des maisons dans ce village d'agriculteurs et de pêcheurs. Depuis 1991, 115 maisons ont été construites en République dominicaine, ce qui a permis de loger plus de 800 personnes, dont 650 enfants.
Les personnes qui souhaitent faire un don pour soutenir la construction d'une maison peuvent contacter Nathalie Fontaine au 418 699-7062.