L’école le Tandem (Édifice Saint-Luc), à Jonquière, est l’une des trois écoles de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui bénéficiera d’une partie des 14 M $ octroyés par le gouvernement du Québec.

14 M$ pour trois écoles du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Des centaines d’élèves de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourront profiter de trois projets d’ajout d’espace grâce à un investissement de tout près de 14 M$ du ministère de l’Éducation. Les trois écoles qui seront agrandies sont l’école Albert-Naud à Alma, l’école du Bon Conseil à Hébertville-Station et l’école le Tandem — Édifice Saint-Luc à Jonquière.

Au total, 128 écoles du Québec sont touchées par la mesure d’ajout d’espace qui vise des projets de construction, d’agrandissement et de réaménagement d’écoles. Le démarrage de l’ensemble des projets sera possible dès cet été. L’annonce a été faite par le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean François Roberge.

« Ce que nous souhaitons pour les élèves du Québec, ce sont de belles écoles qui favorisent leur plein épanouissement. Nous voulons offrir des environnements d’apprentissage modernes et combler le manque de locaux. Notre gouvernement remet l’élève au coeur de ses actions, que ce soit sur le plan des services professionnels offerts aux élèves, des sorties culturelles, des activités parascolaires ou de l’amélioration des écoles. Comme ministre, comme enseignant et comme père, j’en suis fier », a souligné Jean-François Roberge par voix de communiqué.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, se réjouit de l’annonce du gouvernement. « Les milieux de vie que fréquentent nos enfants ont certainement une incidence sur leur développement, leur estime de soi, leur réussite et leur bonheur. Tout le monde souhaite que les élèves aient le goût de se rendre à leur école, qu’ils s’y sentent bien et qu’ils réussissent à la hauteur de leur capacité. C’est pourquoi mes collègues députés, Nancy Guillemette, Éric Girard, François Tremblay et moi-même, sommes heureux de voir notre gouvernement investir si massivement dans les écoles de notre région. C’est aussi toute notre population qui en bénéficie. »