Dominique Bouchard, vice-président aux ressources de l'UQAC, Martine Couture, présidente directrice générale du CIUSS-Saguenay-Lac-Saint-Jean, le docteur Stanley Vollant, président d'honneur, et Olivier Riffon, coordonnateur régional, ont annoncé la tenue de l'événement.

1200 intervenants attendus au forum Planèt'ERE dans la région

Une trentaine de partenaires régionaux sont associés à l'événement, notamment les quatre cégeps régionaux, Rio Tinto et les Premières nations. Olivier Riffon, coordonnateur régional de Planèt'ERE, explique que pendant les quatre jours d'activités, les participants venus de tous les coins du Québec et du pays pourront discuter du rôle de l'alimentation, du patrimoine bâti et de l'environnement social dans le développement et le maintien en santé des personnes.
La création d'environnements favorables aux saines habitudes de vie est importante dans le maintien en bonne santé des différentes populations aux plans physique, mental, spirituel et émotionnel. C'est pourquoi plus de 1200 intervenants de tous les secteurs d'activités sont attendus du 19 au 23 juin 2017 afin de participer à un brassage d'idées lors la phase régionale du 6e forum international Planèt'ERE qui aura lieu à l'UQAC ainsi qu'à Alma, Saint-Félicien, Roberval et Mashteuiatsh.
Le forum se déroulera sous le thème Bâtir et habiter des environnements favorables à la santé, au bien-être et aux saines habitudes de vie aura lieu sous la présidence d'honneur du docteur d'origine autochtone Stanley Vollant.
En conférence de presse, Dominique Bouchard, vice-recteur aux ressources de l'UQAC et Martine Couture, présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire en santé et services sociaux (CIUSS Saguenay-Lac-Saint-Jean), ont expliqué que ce forum mise sur l'importance de mobiliser les principaux acteurs de tous les secteurs d'activités de la région en faveur de la prévention dans le secteur de la santé. «La prévention constitue une voie d'action à privilégier pour que la population vive en meilleure santé plus longtemps. La maladie est une compétence quasi exclusive du système de santé, mais la santé est une compétence partagée. Il faut mettre en commun l'ensemble de nos forces et de nos compétences pour influencer notre population directement dans son milieu de vie, à la maison, à l'école, au travail et dans la communauté», explique Mme Couture.
Elle a expliqué que les enfants qui grandissent dans une famille confrontée à des enjeux de pauvreté ont besoin d'être exposés à des environnements favorisant le développement de leur potentiel dans les autres milieux de vie qu'ils fréquentent. La réduction des inégalités sociales passe par des interventions auprès des milieux dévitalisés.
L'événement se déplacera d'une ville à l'autre avec des visites, conférences prononcées par des personnalités de prestige et activités sociales, avec pour objectif d'entraîner un brassage d'idées chez les participants pouvant donner naissance à des initiatives en matière de prévention en santé. «On croit que le forum sera le lieu pour proposer et discuter de projets porteurs et développer des collaborations», explique M. Riffon.
Le docteur Vollant mentionne que Planèt'ERE constitue une occasion de mettre de l'avant de nouvelles initiatives d'autant plus que dans beaucoup de milieux autochtones, les taux de décrochage scolaire, de toxicomanie et de violence sont encore très élevés. «Mashteuiatsh est un lieu où il fait bon vivre. Il y a des endroits où c'est plus difficile.»
Les porte-parole présents ont lancé un appel aux organisations pour qu'elles déposent des propositions, peu importe qu'il s'agisse d'une conférence, d'une visite d'entreprise ou d'un kiosque pouvant susciter des échanges et discussions.