La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.
La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

120 places dans une maison des aînés et alternative à Saguenay 

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a procédé à l’annonce de la construction d’un nouveau centre d’hébergement de 120 lits juxtaposé au CHSLD de la Colline, à Chicoutimi-Nord. Construit au coût de 60 M$, il comprendra les nouveaux concepts de Maison des aînés et de protection contre la transmission des infections.

Ce CHSLD nouvelle génération comprendra 96 chambres divisées en unité de 12 lits, en plus de 24 lits pour les personnes de moins de 65 ans ayant besoin de soins alternatifs. Un projet semblable sera aussi annoncé dans le haut du Lac-Saint-Jean au cours des prochains mois. Les lits additionnels s’ajouteront aux 1100 lits d’hébergement répartis sur le territoire régional.

Selon la ministre Marguerite Blais, le nouveau concept permettra d’améliorer les espaces de vie par la création des petites unités de soins. Cette amélioration devrait, selon les évaluations gouvernementales, avoir un impact positif sur l’attrait du personnel.

La ministre a assuré qu’il ne s’agissait pas uniquement d’investir dans le béton. Elle a rappelé que la pandémie avait permis de constater des lacunes importantes alors que, dans certains endroits, il y a avait trois résidents par chambre, ouvrant ainsi la porte à la transmission des infections.

«Les nouvelles unités seront dotées de salles à manger et de repos assez grandes pour le personnel. Si l’immeuble a de plus grandes fenêtres, le personnel va aussi en bénéficier», a insisté la ministre. 

À l’exception des salaires des préposés aux bénéficiaires et des améliorations locatives, le gouvernement n’a visiblement aucun plan précis pour combler la pénurie de main-d’œuvre qui s’accentuera dans la région dans les quatre prochaines années, surtout que le nombre de lits sera augmenté de plus de 10 % uniquement pour les personnes âgées.

«Notre gouvernement accélère la transformation des milieux d’hébergement pour les aînés et les personnes ayant des besoins spécifiques. Cette construction d’une maison des aînés et alternative au Saguenay démontre notre action dans ce dossier. Ce nouveau standard de qualité améliorera le quotidien des résidents, des proches ainsi que du personnel», a indiqué la ministre.

Au cours de ce bref point de presse, il a été impossible de savoir si le gouvernement avait l’intention de procéder à des travaux de modernisation dans les 16 CHSLD de la région dont certains comprennent toujours des chambres avec deux résidents. Il n’a également pas été question de travaux pour rendre les CHSLD plus sécuritaires face à des maladies contagieuses comme la COVID-19. 

La ministre Blais a aussi évoqué un ajout de 300 M$ dans les services à domicile pour les personnes âgées. Elle a fait référence à une restructuration de ces services avec les groupes communautaires et les municipalités. Il n’a pas été possible de savoir ce qu’elle considérait comme la place des villes dans la nouvelle mouture des services à domicile.

Pas d’échéancier

La ministre a indiqué que le plan gouvernemental comprend la réfection ou la reconstruction d’au moins 2500 places en CHSLD au cours des prochaines années. Le communiqué qui accompagne l’annonce ne fait toutefois pas état d’un échéancier pour ce programme spécifique.

La ministre régionale Andrée Laforest a assuré que le gouvernement allait aller de l’avant rapidement. Le gouvernement, faut-il le rappeler, souhaite devancer certains projets d’infrastructure pour supporter la relance économique.